lundi 14 juin 2021
A VOIR

|

Nouvelle-Calédonie : aide humanitaire pour le Vanuatu frappé par le cyclone Harold

Publié le

Plus de deux tonnes de matériel d’urgence ont quitté mercredi la Nouvelle-Calédonie à bord d’un avion militaire à destination du Vanuatu, qui vient d’être durement frappé par le cyclone Harold, ont indiqué les Forces armées françaises en Nouvelle-Calédonie (Fanc).

Publié le 15/04/2020 à 8:27 - Mise à jour le 15/04/2020 à 14:45
Lecture 2 minutes

Plus de deux tonnes de matériel d’urgence ont quitté mercredi la Nouvelle-Calédonie à bord d’un avion militaire à destination du Vanuatu, qui vient d’être durement frappé par le cyclone Harold, ont indiqué les Forces armées françaises en Nouvelle-Calédonie (Fanc).

Il s’agit essentiellement de tentes, de kits de cuisine ou encore de jerricans d’eau, issus du stock régional entreposé par le gouvernement français à Nouméa dans des locaux de la Croix Roge, dans le cadre de l’accord FRANZ (France, Australie, Nouvelle-Zélande). Cet accord vise à apporter une aide coordonnée aux pays insulaires du Pacifique sud en cas de catastrophes.

Le Vanuatu faisant partie des derniers pays indemnes de cas de Covid-19, le fret et la soute de l’avion Casa ont été soumis à des opérations de désinfection. Le fret a été déchargé sur le tarmac de Port-Vila (capitale du Vanuatu) évitant tout contact entre les membres de l’équipage et le personnel local, a également indiqué l’armée.

Les 6 et 7 avril derniers, le cyclone Harold de catégorie 5, la plus puissante, a fait au moins trois morts et causé de très nombreux dégâts au Vanuatu, pays de quelque 300 000 habitants, situé à l’est de la Nouvelle-Calédonie.

Les destructions les plus importantes sont répertoriées dans les îles de Pentecôte, Ambae et Espiritu Santo, où se trouve Luganville, la deuxième ville du pays.

« C’est catastrophique. Selon les constatations actuelles dans la province où se trouve Luganville, 80 à 90% de la population ont perdu leur habitation, 60% des écoles sont détruites et il n’y a plus d’eau potable », a déclaré à NC 1ère Jacqueline de Gaillande, responsable de la Croix Rouge au Vanuatu.

Mercredi, une aide de 10 millions de francs Pacifique (environ 83 000 euros) a aussi été accordée par le gouvernement collégial de Nouvelle-Calédonie à son voisin mélanésien.

5,5 tonnes de matériel humanitaire ont par ailleurs été envoyées lundi à Fidji, également frappé par Harold. Elles ont été expédiées à bord d’un avion de Fiji Airways, qui avait ramené à Nouméa des voyageurs Métropolitains et Calédoniens bloqués dans l’archipel fidjien, en raison de la pandémie de Covid-19.

infos coronavirus