dimanche 26 septembre 2021
A VOIR

|

Nouvelle-Calédonie : aide humanitaire pour le Vanuatu frappé par le cyclone Harold

Publié le

Plus de deux tonnes de matériel d’urgence ont quitté mercredi la Nouvelle-Calédonie à bord d’un avion militaire à destination du Vanuatu, qui vient d’être durement frappé par le cyclone Harold, ont indiqué les Forces armées françaises en Nouvelle-Calédonie (Fanc).

Publié le 15/04/2020 à 8:27 - Mise à jour le 15/04/2020 à 14:45
Lecture 2 minutes

Plus de deux tonnes de matériel d’urgence ont quitté mercredi la Nouvelle-Calédonie à bord d’un avion militaire à destination du Vanuatu, qui vient d’être durement frappé par le cyclone Harold, ont indiqué les Forces armées françaises en Nouvelle-Calédonie (Fanc).

Il s’agit essentiellement de tentes, de kits de cuisine ou encore de jerricans d’eau, issus du stock régional entreposé par le gouvernement français à Nouméa dans des locaux de la Croix Roge, dans le cadre de l’accord FRANZ (France, Australie, Nouvelle-Zélande). Cet accord vise à apporter une aide coordonnée aux pays insulaires du Pacifique sud en cas de catastrophes.

Le Vanuatu faisant partie des derniers pays indemnes de cas de Covid-19, le fret et la soute de l’avion Casa ont été soumis à des opérations de désinfection. Le fret a été déchargé sur le tarmac de Port-Vila (capitale du Vanuatu) évitant tout contact entre les membres de l’équipage et le personnel local, a également indiqué l’armée.

Les 6 et 7 avril derniers, le cyclone Harold de catégorie 5, la plus puissante, a fait au moins trois morts et causé de très nombreux dégâts au Vanuatu, pays de quelque 300 000 habitants, situé à l’est de la Nouvelle-Calédonie.

Les destructions les plus importantes sont répertoriées dans les îles de Pentecôte, Ambae et Espiritu Santo, où se trouve Luganville, la deuxième ville du pays.

“C’est catastrophique. Selon les constatations actuelles dans la province où se trouve Luganville, 80 à 90% de la population ont perdu leur habitation, 60% des écoles sont détruites et il n’y a plus d’eau potable”, a déclaré à NC 1ère Jacqueline de Gaillande, responsable de la Croix Rouge au Vanuatu.

Mercredi, une aide de 10 millions de francs Pacifique (environ 83 000 euros) a aussi été accordée par le gouvernement collégial de Nouvelle-Calédonie à son voisin mélanésien.

5,5 tonnes de matériel humanitaire ont par ailleurs été envoyées lundi à Fidji, également frappé par Harold. Elles ont été expédiées à bord d’un avion de Fiji Airways, qui avait ramené à Nouméa des voyageurs Métropolitains et Calédoniens bloqués dans l’archipel fidjien, en raison de la pandémie de Covid-19.

Rédigé par

infos coronavirus