mercredi 16 octobre 2019
A VOIR

|

Le prochain Koh-Lanta annulé après une accusation d’agression sexuelle

Publié le

Publié le 10/05/2018 à 7:31 - Mise à jour le 10/05/2018 à 7:31
Lecture 3 minutes

Dans un premier temps, le producteur Adventure Line Productions (ALP) s’était contenté d’indiquer qu’“un événement extérieur au jeu” s’était produit entre deux des concurrents de cette nouvelle édition, filmée aux îles Fidji, ce qui l’avait contraint à annuler le tournage. Une information que TF1 avait confirmée, sans donner plus de précisions sur la nature de cet incident.

Mais face aux “i nformations très diverses et parfois fausses ” qui ont suivi l’annonce de cette annulation brutale, ALP a publié une mise au point dans l’après-midi pour clarifier la situation.

” Dans la nuit du 4ème au 5ème jour de tournage une concurrente a fait état de faits susceptibles de relever d’une agression sexuelle “, a précisé Alexia Laroche-Joubert, la présidente d’ALP, ajoutant que “ces faits sont formellement contestés par le concurrent concerné”.

La chaîne CNews avait rapporté dès vendredi matin que l’annulation du tournage était liée à une “tentative d’agression sexuelle”.

” Nous ne sommes ni juge, ni procureur et tenons à respecter la parole de l’une comme la présomption d’innocence de l’autre “, a ajouté la dirigeante d’ALP, qui assure avoir fait cette mise au point ” en accord avec les représentants des deux concurrents concernés “.

Sans faire de commentaires sur le fond de cette affaire, la productrice a expliqué qu’elle n’avait pas eu d’autre possibilité que d’arrêter le tournage.

“Koh-Lanta est un jeu d’aventure familial. J’ai estimé en concertation avec les équipes sur place que les conditions de la réalisation de cette nouvelle édition n’étaient plus suffisamment sereines. C’est un choix qui s’est imposé à nous pour le bien des participants et de nos équipes”, a-t-elle dit.

TF1, de son côté, avait pris acte dans un communiqué de l’annulation du tournage, jugeant cette décision “prudente, responsable et conforme aux valeurs de Koh-Lanta”.

Décès en 2013

Une porte-parole de TF1 a précisé que cette affaire n’aurait pas d’impact sur la diffusion de la saison en cours du jeu, intitulée “Koh-Lanta Le combat des héros”, une édition spéciale disputée par d’anciens participants et diffusée le vendredi soir depuis le mois de mars.

Lancé en 2001 sur TF1 et présenté depuis 2002 par Denis Brogniart, “Koh-Lanta” est l’adaptation française du jeu d’aventures américain “Survivor”, et doit son nom à une île en Thaïlande où la première saison s’était déroulée.

Mêlant téléréalité et jeu d’aventure, les candidats s’affrontent lors d’épreuves physiques et de votes éliminatoires, le vainqueur remportant 100 000 euros.

L’annulation de cette future saison est un coup dur pour TF1, à qui ce jeu assure toujours des audiences très confortables, et qui va devoir trouver un programme de remplacement pour la fin de l’année. L’épisode du “Combat des héros” diffusé le 4 mai avait attiré plus de 4,8 millions de téléspectateurs, donnant une part d’audience de 23,2% à la chaîne privée.

Ce n’est pas cependant pas la première fois que le tournage de l’émission s’arrête brutalement.

En mars 2013, un candidat, âgé de 25 ans était mort d’un arrêt cardiaque pendant la première journée de tournage au Cambodge. La production avait aussitôt été arrêté par TF1 et ALP. Une semaine plus tard, le médecin chargé de veiller sur les participants s’était suicidé, estimant avoir été injustement mis en cause et “sali” par les médias. L’autopsie du candidat avait par la suite révélé une maladie cardiaque non décelée.

En outre, ALP, filiale du géant de la production audiovisuelle Banijay spécialisée dans les jeux d’aventure (Koh-Lanta, Fort Boyard, La carte aux trésors…), avait vue son image ternie il y a trois ans par une collision mortelle en Argentine entre deux hélicoptères sur le tournage de “Dropped”, une nouvelle émission qui devait être elle aussi diffusée sur TF1.

ALP a été condamnée fin avril pour “faute inexcusable” et devra indemniser la famille d’une des victimes, un cameraman. La collision avait coûté la vie à dix personnes, dont trois vedettes du sport (Florence Arthaud, Alexis Vastine et Camille Muffat), et provoqué une vive émotion.

AFP

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Turama vous éclaire sur le démarchage à domicile

L’enquête Fetii Fenua vient de démarrer. Initiée par l’Institut de la Statistique, elle doit permettre de mieux connaître les mouvements de population en Polynésie et leurs besoins. Des enquêteurs viendront vous rendre visite. Comment les différencier des démarcheurs ? Nous répondons à cette question avec notre invité Raiarii Tama, chargé de communication de la Direction générale des Affaires Economiques (DGAE).

Tautira : un ahima’a géant pour 2600 convives

Plus de 2600 femmes protestantes se sont réunis samedi à Tautira pour donner leur analyse spirituelle de l’amour. Pour l’occasion, la paroisse de Tautira a préparé un four tahitien exceptionnel.

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X