fbpx
mardi 22 octobre 2019
A VOIR

|

Le Premier ministre australien compare le sabotage des fraises au “terrorisme”

Publié le

Publié le 18/09/2018 à 7:13 - Mise à jour le 18/09/2018 à 7:13
Lecture 2 minutes

Une vingtaine de fraises dans lesquelles avaient été plantées des aiguilles à coudre ou des épingles ont été découvertes à travers l’Australie, semant la panique. Les supermarchés ont rappelé les barquettes, des producteurs ont détruit leurs récoltes et mis leurs employés au chômage technique. Certains magasins de Nouvelle-Zélande ont même suspendu la vente de fraises australiennes en vrac.

>>> Lire aussi :  Dans un immense désert, le flic le plus seul d’Australie

​Le Premier ministre Scott Morrison a alors appelé les Australiens à confectionner des gâteaux à la fraise pour aider les maraîchers en détresse. Il a aussi réclamé un durcissement de la législation pour porter à 15 ans la peine encourue par les auteurs de contamination alimentaire.

Les auteurs de ces actes qualifiés de “larves”

“On ne rigole pas”, a déclaré Scott Morrison dans un discours télévisé. “Ce n’est pas acceptable, ce n’est pas du tout acceptable dans ce pays”, a-t-il ajouté, qualifiant l’auteur de “lâche” et de “larve”. En durcissant les sentences, ce type de crime serait comparable “à des choses comme la possession d’images pédophiles et le financement du terrorisme. C’est vous dire combien je prends l’affaire au sérieux”, a ajouté le chef du gouvernement.
“Recommencez à acheter des fraises comme auparavant, et prenez simplement les précautions qu’il faut. Faites un pav [pavlova, dessert à base de meringue] ce week-end et mettez-y des fraises”, a-t-il suggéré.

>>> Lire aussi : Pesticides : les analyses « satisfaisantes » du Pays

La police avait dit mardi être toujours à la recherche de l’auteur de la contamination. Elle devrait annoncer ce mercredi l’augmentation de la récompense offerte à toute personne susceptible de fournir des informations pertinentes.
 

Rédaction web avec AFP

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X