vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Le musée norvégien Kon-Tiki va rendre des pièces archéologiques à l’île de Pâques

Publié le

Publié le 30/03/2019 à 7:37 - Mise à jour le 30/03/2019 à 7:37
Lecture 2 minutes

La signature a eu lieu jeudi lors d’une cérémonie à Santiago fermée à la presse et en présence du couple royal norvégien, Harald V et Sonja Haraldsen, présent au Chili pour une visite officielle. 

“En tant que ministre, nous avons la mission de répondre à la demande juste du peuple Rapa Nui (nom polynésien de l’Île de Pâques, comme de ses habitants et de leur langue) de récupérer son patrimoine culturel”, a déclaré la ministre chilienne de la Culture et du Patrimoine, Consuelo Valdés, dans un communiqué.
“Nous avons franchi aujourd’hui un pas supplémentaire avec cet accord historique avec la Norvège, qui permettra le retour de pièces d’une valeur symbolique et culturelle très importante pour l’île”, a-t-elle ajouté.

De son côté, Martin Biehl, le directeur du musée Kon-Tiki, a affirmé que “notre intérêt commun est que tous les objets soient rendus et puissent surtout aller à un musée bien équipé”. Il a également souligné que le processus de restitution “prendra du temps”.

Le fils de l’explorateur Thor Heyerdahl Jr., qui avait accompagné son père à l’âge de 17 ans lors d’une de ses expéditions en 1955 sur l’île de Pâques, était également présent à Santiago. 
“La restitution revient à tenir la promesse de mon père aux autorités de Rapa Nui qui était que les objets soient rendus après avoir été analysés et exposés”, a déclaré Heyerdahl Jr. 

Thor Heyerdahl (1914-2002) s’était rendu célèbre en 1947 lors de l’expédition Kon-Tiki, traversée en radeau entre le Pérou et des îles polynésiennes destinée à expliquer le peuplement de l’Océanie.
Le Chili négocie aussi avec le British Museum de Londres la restitution d’une des statues géantes (“moai”) de l’île.

AFP

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV