dimanche 15 septembre 2019
A VOIR

|

Hawaii : explosion sur le volcan Kilauea, jets de lave, la situation préoccupante

Publié le

Publié le 17/05/2018 à 10:48 - Mise à jour le 17/05/2018 à 10:48
Lecture 3 minutes

L’Observatoire des volcans d’Hawaii a signalé que l’explosion à l’intérieur du cratère Halemaumau du Kilauea avait dégagé un nuage qui atteignait 9 000 mètres de hauteur et dérivait vers le nord-est.
Il a incité les personnes susceptibles d’être dans son sillage à s’abriter à cause des dangereuses émanations de dioxyde de soufre, et a maintenu une alerte rouge pour l’aviation, le trafic aérien restant ainsi suspendu dans la zone.
“A n’importe quel moment, l’activité pourrait redevenir explosive, avec une augmentation de la production de cendres et de projectiles près de l’ouverture”, a ajouté l’observatoire.

L’agence américaine de géologie et sismologie (USGS) a indiqué en fin d’après-midi que des chutes de pluie et des vents faibles signifiaient que le nuage allait rester centré sur les zones entourant le sommet de Kilauea.

Ce vendredi, des fontaines de lave continuaient de jaillir des fissures du volcan. Une 22e fissure s’est ouverte ce vendredi matin. Quatre fissures plus anciennes restent actives et au moins 3 produisent des coulées de lave.
Selon Hawaii News Now, des masques ont été distribués à la population et un troisième abri a été ouvert. Big Island se trouve confrontée à un nouveau problème : la crise du logement. Des milliers d’habitants ont fuit et des habitations ont été détruites par la lave. 

Le Kilauea est l’un des volcans les plus actifs du monde et l’un des cinq que compte l’île de Hawaii (Big Island), la plus grande de l’archipel.
Il est entré en éruption le 3 mai, entraînant l’évacuation de quelque 2 000 personnes de leurs maisons à cause de fissures –au moins 17 jeudi– déversant de la lave qui se sont ouvertes à plusieurs kilomètres du cratère principal. Des gaz toxiques ont également envahi ces zones.
Kevin Kushel, un habitant de l’île, a dit à l’AFP que le panache de fumée de jeudi était visible à des kilomètres à la ronde.
“Je viens d’aller à Pahoa (petite ville située à proximité du volcan, NDLR) et c’est un vrai cauchemar enfumé, du type de ce que j’ai imaginé en lisant des choses sur Pompeï”, la cité antique en Italie ensevelie par les cendres du Vésuve, a-t-il ajouté.

– Eruption majeure? –

Les scientifiques estiment que l’activité volcanique est peut-être annonciatrice d’une éruption majeure similaire à celle du milieu des années 1920. Mais ils ne craignent toutefois pas de victimes car les zones résidentielles les plus exposées ont été évacuées et la région où se trouve le volcan –au sud-est de l’île– n’est pas très peuplée.
“Le magma se situe à 300 ou 400 mètres sous la surface” et peut ainsi entrer en contact avec des nappes phréatiques qui chauffent et (…) sortent de terre en explosant”, a expliqué à l’AFP Ken Rubin, chef du département de géologie et de géophysique à l’université d’Hawaii à Manoa.

Il a précisé que des tremblements de terre causés par les mouvements du magma avaient généralement lieu avant de telles éruptions.
“La dernière fois que le volcan près du sommet était dans le même état remonte à 1924 et, cette année-là, nous avons eu deux semaines d’importantes éruptions explosives au sommet”, a-t-il fait valoir.
Environ 40 maisons et d’autres bâtiments ont pour l’instant été détruits par des coulées de lave rougeoyante depuis le début du mois.
 

Rédaction web avec AFP

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Puunui : trop de maisons, pas assez d’eau

Sur les hauteurs de Puunui, la pression de l’eau ne cesse de diminuer. En plus de la sécheresse, depuis 18 ans, le nombre d’habitations implantées sur ce domaine agricole, a explosé.

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV