vendredi 14 août 2020
A VOIR

|

En Bretagne, la Vallée des Saints officiellement jumelée avec l’île de Pâques

Publié le

La Vallée des Saints, un projet grandiose rassemblant sur une colline en pleine campagne bretonne des statues monumentales de granit, a officialisé dimanche son "jumelage" avec l'île de Pâques.

Publié le 11/08/2019 à 9:16 - Mise à jour le 14/08/2019 à 10:12
Lecture 2 minutes

La Vallée des Saints, un projet grandiose rassemblant sur une colline en pleine campagne bretonne des statues monumentales de granit, a officialisé dimanche son "jumelage" avec l'île de Pâques.

Dès l’an prochain, des sculpteurs de l’île de Pâques viendront en résidence à la Vallée des Saints durant un à deux mois pour sculpter une statue Moaï dans du granit breton.

Cette statue mesurera « cinq ou six mètres », selon Philippe Abjean, président de la Vallée des Saints.

Le rapprochement entre le site de Carnoët (Côtes d’Armor) et Rapa Nui a été officialisé en présence de l’attaché culturel de l’ambassade du Chili, à l’occasion de l’inauguration de 18 nouvelles statues de saints bretons.

« C’est un jumelage qu’on va commencer pas à pas. Ces sculpteurs de l’île de Pâques (…) représenteront la première étape d’un rapprochement qui verra sûrement d’autres initiatives », a déclaré Philippe Abjean à l’AFP.

Le Chili prendra entièrement en charge le coût financier de la venue de ses artistes.

« On sera les deux grands centres mégalithiques dans le monde, et plus précisément anthropolitiques, c’est-à-dire possédant des pierres géantes à figuration humaine », souligne M. Abjean.

Selon l’attaché culturel chilien, « un tas de choses » lient « mythiquement la Bretagne à Rapa Nui ».

Si quelque 27 000 km séparent les deux sites, une coïncidence historique les rapproche : l’expédition de La Pérouse en 1786, sous Louis XVI.

Le navigateur français avait débarqué sur l’île de Pâques, qu’il avait atteinte le 9 avril, pour la cartographier et son second à bord, Fleuriot De Langle, était propriétaire du site actuel de la Vallée des Saints.

« J’ai d’abord dit qu’on pouvait faire la statue à l’île de Pâques puis la faire venir en bateau. Mais j’avais tort, aucune pierre ne peut sortir de l’île désormais », a expliqué Justo Pastor Mellado, attaché culturel de l’Ambassade du Chili.

Ce projet de statue Moaï bretonne « sera la première du genre », se félicite-t-il.

Les responsables du projet associatif de la Vallée des Saints surnomment leur projet « l’île de Pâques bretonne » depuis la taille des premières statues à l’été 2009.

Sur le site sont installées 120 statues à l’effigie des saints bretons. A terme, l’objectif est d’en dresser un millier sur la colline de Quenequillec. Par comparaison, l’île de Pâques compte près de 900 statues.

La Vallée des Saints accueille chaque année quelque 300 000 visiteurs.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Embellissement du marae Nuutere à Vairao

Le marae de Nuutere à Vairao fait peau neuve ! Un concours du plus beau jardin fleuri met en compétition une quinzaine de jeunes bénéficiaires de la convention de solidarité du Pays. Ils ont été formés à l’embellissement de ce site culturel par l’association Te u’i no te oaoa de Vairao.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV