vendredi 3 juillet 2020
A VOIR

|

En 2016, près d’un cinquième des homicides ont eu lieu en Outre-mer

Publié le

Publié le 19/01/2017 à 15:18 - Mise à jour le 19/01/2017 à 15:18
Lecture 2 minutes

« En 2012, on enregistrait 149 faits. Au cours des deux années suivantes, ce nombre diminue clairement, avant de retrouver, en 2015, le niveau initial, à 148 faits constatés. En 2016, nous constatons une nouvelle augmentation des homicides à l’échelle des territoires d’Outre-mer : 205 faits constatés », a déclaré le ministre, lors de la présentation à la presse du dernier bilan sécuritaire du quinquennat, sans préciser la répartition par territoire.

Sur la France hexagonale, le nombre d’homicides s’est établi à 892 morts (dont 802 hors attentats).
« Cela n’est pas acceptable, et nous ne l’acceptons pas. En République, tous les citoyens ont droit au même niveau de sécurité, et cela où qu’ils vivent, en métropole comme outre-mer », a insisté M. Le Roux.
Les Outre-mer comptent 2,7 millions d’habitants. 

Bruno Le Roux a rappelé que son prédécesseur, Bernard Cazeneuve, avait lancé en juin un plan de lutte contre l’insécurité outre-mer, passant notamment par un renforcement d’effectifs et de moyens. « Nous en attendons beaucoup », a déclaré le ministre de l’Intérieur.
Sur la France hexagonale, le bilan est marqué par une hausse de 11% -hors attentats- des homicides et par une hausse « sensible » de 4% des cambriolages par rapport à l’année précédente. Les vols à main armée ont diminué (-12%), ainsi que les vols violents sans armes (-4%) et ceux liés aux véhicules.

Pour les Outre-mer, les vols avec armes enregistrés par les forces de l’ordre sont sept fois plus fréquents qu’en métropole. Le taux est notamment élevé en Guyane (3,04 vols pour 1 000 habitants), Guadeloupe (2,26), Mayotte (1,61) et Martinique (0,78), quand le taux moyen dans l’hexagone est de 0,14. 

Les coups et blessures volontaires sont eux aussi à un niveau plus élevé qu’en métropole, notamment à Mayotte, en Guyane, en Nouvelle-Calédonie, en Guadeloupe et en Martinique.

En matière de cambriolages, le taux est particulièrement élevé à Mayotte, devant la Guyane, la Nouvelle-Calédonie et la Guadeloupe.
Par contre, les vols sans violence contre des personnes (de type pickpocket) en outre-mer sont à un niveau plus faible que dans l’hexagone.

AFP

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]tntv.pf

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Papeari : pose de la première pierre de l’école...

À l’invitation de Tearii Alpha, tavana de Teva i Uta, Dominique Sorain, Haut-commissaire de la République, s’est rendu aujourd'hui avec Christelle Lehartel, ministre de l'Éducation de la jeunesse et des sports, dans la commune pour une visite officielle. Il était accompagné de Guy Fitzer, chef de la subdivision administrative des îles-du-Vent.

Une nouvelle zone de pêche réglementée (ZPR) à Anaa

Le Conseil des ministres a approuvé la création d’une zone de pêche réglementée (ZPR), sur l’espace maritime de l’atoll de Anaa, dénommée « GᾹNAA TᾹKU-TUA GᾹNAA TᾹKU-ARO ».

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV