fbpx
dimanche 15 décembre 2019
A VOIR

|

En 2016, près d’un cinquième des homicides ont eu lieu en Outre-mer

Publié le

Publié le 19/01/2017 à 15:18 - Mise à jour le 19/01/2017 à 15:18
Lecture 2 minutes

“En 2012, on enregistrait 149 faits. Au cours des deux années suivantes, ce nombre diminue clairement, avant de retrouver, en 2015, le niveau initial, à 148 faits constatés. En 2016, nous constatons une nouvelle augmentation des homicides à l’échelle des territoires d’Outre-mer : 205 faits constatés”, a déclaré le ministre, lors de la présentation à la presse du dernier bilan sécuritaire du quinquennat, sans préciser la répartition par territoire.

Sur la France hexagonale, le nombre d’homicides s’est établi à 892 morts (dont 802 hors attentats).
“Cela n’est pas acceptable, et nous ne l’acceptons pas. En République, tous les citoyens ont droit au même niveau de sécurité, et cela où qu’ils vivent, en métropole comme outre-mer”, a insisté M. Le Roux.
Les Outre-mer comptent 2,7 millions d’habitants. 

Bruno Le Roux a rappelé que son prédécesseur, Bernard Cazeneuve, avait lancé en juin un plan de lutte contre l’insécurité outre-mer, passant notamment par un renforcement d’effectifs et de moyens. “Nous en attendons beaucoup”, a déclaré le ministre de l’Intérieur.
Sur la France hexagonale, le bilan est marqué par une hausse de 11% -hors attentats- des homicides et par une hausse “sensible” de 4% des cambriolages par rapport à l’année précédente. Les vols à main armée ont diminué (-12%), ainsi que les vols violents sans armes (-4%) et ceux liés aux véhicules.

Pour les Outre-mer, les vols avec armes enregistrés par les forces de l’ordre sont sept fois plus fréquents qu’en métropole. Le taux est notamment élevé en Guyane (3,04 vols pour 1 000 habitants), Guadeloupe (2,26), Mayotte (1,61) et Martinique (0,78), quand le taux moyen dans l’hexagone est de 0,14. 

Les coups et blessures volontaires sont eux aussi à un niveau plus élevé qu’en métropole, notamment à Mayotte, en Guyane, en Nouvelle-Calédonie, en Guadeloupe et en Martinique.

En matière de cambriolages, le taux est particulièrement élevé à Mayotte, devant la Guyane, la Nouvelle-Calédonie et la Guadeloupe.
Par contre, les vols sans violence contre des personnes (de type pickpocket) en outre-mer sont à un niveau plus faible que dans l’hexagone.

AFP

Le prix de la vanille ne cesse d’augmenter

Depuis quelques années, le prix du kilo de la vanille mûre ne cesse d’augmenter. Cette année, il s’est monnayé jusqu’à 15 000 Fcfp. Un prix qui s’explique notamment par une faible production et ce malgré les plans de relance du Pays.

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Grève à la Brasserie du Pacifique

Le préavis de grève déposé mercredi dernier au sein de la Brasserie du Pacifique (Brapac), par la confédération des syndicats indépendants de Polynésie (CSIP), a pris effet la nuit dernière à minuit.

L’hôpital de Taravao a atteint sa capacité maximale

L’hôpital de Taravao a atteint sa capacité maximale. Face à la croissance de la population à la Presqu’île, il est amené à évoluer pour continuer la prise en charge des patients en attendant la construction d’un nouveau bâtiment plus grand. Le président du Pays s’est rendu sur place ce matin pour rencontrer les équipes médicales.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X