lundi 25 mai 2020
A VOIR

|

Décès de Kenny Rogers, grand nom de la musique country, à 81 ans

Publié le

La star de la musique country Kenny Rogers, dont la carrière s'est étalée sur plus de 60 ans, s'est éteinte à l'âge de 81 ans, a annoncé sa famille dans la nuit de vendredi à samedi.

Publié le 21/03/2020 à 8:32 - Mise à jour le 21/03/2020 à 8:33
Lecture 2 minutes

La star de la musique country Kenny Rogers, dont la carrière s'est étalée sur plus de 60 ans, s'est éteinte à l'âge de 81 ans, a annoncé sa famille dans la nuit de vendredi à samedi.

Kenny Rogers, qui était en « soins palliatifs, s’en est allé paisiblement, à la maison, de mort naturelle et entouré de sa famille », ont déclaré ses proches dans un communiqué de presse.

Sa famille a indiqué organiser une cérémonie intime et en petit comité « par précaution liée à l’urgence nationale du Covid-19 ».

Grâce à des tubes comme « The Gambler », « Lucille » ou « Islands in the Stream », le chanteur né au Texas en 1938 a laissé une empreinte indélébile sur le monde de la musique américaine. 

« Ses chansons ont séduit les amoureux de la musique et touché la vie de millions de personnes dans le monde entier », a salué Keith Hagan, son agent. 

Kenny Rogers avait accédé à la célébrité grâce à ses duos avec la star de la country Dolly Parton, et ses apparitions dans des films au cinéma et à la télévision, comme dans l’émission « The Muppet Show ».

« On ne sait jamais à quel point on aime quelqu’un jusqu’à ce qu’il soit parti », a confié samedi Dolly Parton, légende de la country, sur Twitter. « J’ai le cœur brisé », a-t-elle ajouté dans une vidéo, versant des larmes en tenant une photo les montrant ensemble. « Je t’aimerai toujours »

La carrière de Kenny Rogers avait commencé à la fin des années 1950, et il était rapidement devenu une référence dans le rockabilly, jazz et d’autres genres qu’il réinterprétait dans son style country. 

Sa chanson « The Gambler » (« Le joueur »), issue d’un album éponyme sorti en 1978 était son tube phare, qui a connu un énorme succès aux États-Unis comme à l’étranger.

Kenny Rogers avait joué dans une série de films inspirés de cette chanson, eux aussi appelés « The Gambler », mais aimait plaisanter sur le fait qu’il n’était lui-même pas un grand fan de paris ou de jeux.

« J’ai appris il y a longtemps que je ne peux jamais gagner assez d’argent pour que cela m’emballe, mais que je peux en perdre assez pour me déprimer », confessait-il à la radio américaine NPR.

Ses tubes ont occupé 24 fois la tête du hit-parade, et ce membre du « Country Music Hall of Fame » avait remporté six « Country Music Awards ».

Ses douces ballades, comme « Lady » écrite par Lionel Richie, et ses incessantes tournées lui avaient valu une réputation d’artiste pop grand public, notamment au travers de ses réinterprétations de chansons de Noël.

« Je ne me suis jamais considéré comme un super chanteur, mais j’ai une certaine façon de raconter des histoires », confiait-il au Irish Examiner en 2013.

Il était monté sur scène une dernière fois aux côtés de son acolyte Dolly Parton, à Nashville en 2017. 

Celui qui a remporté à trois reprises un Grammy avait annulé pour des raisons de santé les dernières dates de sa tournée d’adieu en 2018.

Marié cinq fois, il était le père de cinq enfants.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Déconfinement et reprise du sport en douceur

Les sportifs ont repris le chemin des salles et des terrains d’entraînement. Chaque club avait établi un protocole de reprise avant l'annonce du déconfinement et il est difficile de tout gommer en quelques jours. Le retour à la normale va être progressif. Tour d’horizon de quelques disciplines...

Déconfinement et retour à l’école : l’incompréhension de la fédération...

Le déconfinement en Polynésie annoncé au 21 mai, et la reprise des cours le 4 juin après tant de précautions prises pour préserver la santé des écoliers n’a pas manqué de faire réagir la fédération des parents d’élèves.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV