vendredi 23 août 2019
A VOIR

|

Les Hawaiiens manifestent contre le projet de télescope à Mauna Kea

Publié le

Le projet de construction d'un des plus grands télescope au monde, sur le sommet de Mauna Kea, sur l'île de Big Island, dans l'archipel hawaiien, a soulevé depuis lundi des manifestations sur le site, mais aussi sur l'île de Oahu, au siège du gouvernement.

Publié le 16/07/2019 à 17:37 - Mise à jour le 05/08/2019 à 9:21
Lecture 2 minutes

Le projet de construction d'un des plus grands télescope au monde, sur le sommet de Mauna Kea, sur l'île de Big Island, dans l'archipel hawaiien, a soulevé depuis lundi des manifestations sur le site, mais aussi sur l'île de Oahu, au siège du gouvernement.

Des centaines de Hawaiiens manifestent depuis lundi leur refus de voir se construire l’un des plus grands télescope du monde sur leur montagne sacrée : Mauna Kea. Ce sommet de l’île de Big Island est déjà le siège de 13 télescopes, en ajouter un autre de plus de 30 mètres de diamètre est donc inconcevable pour ses protecteurs.

Depuis le début du projet, il y a quatre ans, plusieurs groupes de défenseurs de la montagne se sont portés partie civile pour empêcher toute nouvelle construction sur Mauna Kea. Un nouveau bras de fer a débuté lundi, jour où les travaux de construction devaient débuter.

Sur place, des activistes avaient bloqué lundi matin le chemin à la montagne. Sur toutes les autres îles de l’archipel, des manifestations prennent naissance.

La manifestation devant le siège du gouvernement hawaiien. (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Sur l’île de Oahu, plus de 300 personnes se sont rassemblées au siège du gouvernement hawaiien pour manifester. “Nous nous tenons ici par solidarité avec ceux qui sont sur la montagne”, a confié Makana Kane, une danseuse de hula.

“Se tenir ici pour eux est très important, renchérit Kealoha Kamalu, une autre danseuse de hula. Nous les représentons à cet endroit, où plusieurs grandes décisions sont prises pour notre Etat. Certaines concernent le projet de construction du télescope.”

Du hula pour élever leurs voix. (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

En plus des banderoles et des drapeaux, ils ont aussi choisi de manifester au travers du hula. Quatre grands groupes unissent leur voix pour manifester leur respect pour la montagne. Mauna Kea est pour eux la montagne la plus sacrée.

“Même si nos gestes ne sont pas tous pareils, le message est le même, explique le kumu hula Snowbird Bento. Les paroles parlent de résilience, de persévérance. Nous faisons partie de cette terre, on ne peut pas laisser faire. Il faut se lever et se battre, le hula nous aide à le faire.”

Ce pourrait être le début d’un long bras de fer entre les promoteurs du projet, soutenus par l’Etat, et les défenseurs de Mauna Kea. Une soixantaine de policiers de Oahu ont été envoyés sur Big Island pour renforcer les effectifs déjà sur place. 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue