dimanche 25 septembre 2022
A VOIR

|

Allègement des conditions d’entrée en Polynésie dès le 28 mars 2022

Publié le

Publié le 25/03/2022 à 10:40 - Mise à jour le 25/03/2022 à 10:41
Lecture 2 minutes

A compter du lundi 28 mars, fini l’enregistrement sur la plateforme ETIS et les tests à l’arrivée à l’aéroport de Tahiti Faa’a. Les voyageurs en provenance de l’étranger devront simplement justifier d’un test antigénique OU RT-PCR négatif, réalisé 24 heures avant le départ. Les contrôles seront à la charge des transporteurs.

Ceux qui se sont déjà enregistrés sur la plateforme ETIS — et dont l’arrivée en Polynésie est prévue pour le 28 mars 2022 ou plus tard — peuvent demander un remboursement des frais de surveillance sanitaire par mail sur [email protected] ou par courrier en s’adressant au Service du Tourisme – BP 4527- 98713 Papeete TAHITI Polynésie française. Les voyageurs effectuant une demande de remboursement sont priés de joindre leur facture acquittée (à télécharger à partir de l’onglet « gérer mon dossier » ou dans le courriel d’envoi du récépissé de demande ETIS) ainsi que les informations de vols fournies par la compagnie aérienne ou agence de voyage.

Pour les voyageurs non-vaccinés ou dont le schéma vaccinal est incomplet, en provenance de l’étranger, de 12 ans et plus, leur déplacement reste soumis à un motif impérieux d’ordre familial, professionnel ou de santé. Par conséquent, les voyageurs concernés devront :

  1. Télécharger, imprimer et compléter la déclaration de motif impérieux (disponible sur le site Internet du Haut-commissariat) accompagnée obligatoirement d’un justificatif du motif invoqué.
  2. Présenter le jour de leur départ ces documents lors de l’enregistrement à la compagnie aérienne qui sera chargée de leur contrôle et de déterminer la validité du motif invoqué.
  3. Auto-isolement de 7 jours : Pour les voyageurs soumis à motif impérieux à destination de la Polynésie française il est recommandé de suivre un auto-isolement de 7 jours.

Pour les voyageurs arrivant par voie maritime, les conditions d’entrée sont suspendues (protocoles sanitaires comprenant soit une quarantaine, soit un test négatif avant débarquement). Cependant, ils doivent fournir la déclaration maritime de santé (DMS) avant l’arrivée sur le territoire.

infos coronavirus