mardi 20 août 2019
A VOIR

|

« Mort », un détenu se réveille à la morgue

Publié le

Publié le 09/01/2018 à 10:00 - Mise à jour le 09/01/2018 à 10:00
Lecture 1 min.

En Espagne, un détenu a fait le mort, littéralement. Mais rien à voir avec une tentative d’évasion. Comme rapporté par le quotidien espagnol El Mundo, un quinquagénaire incarcéré dans une prison du pays a été retrouvé mort dans sa cellule, le 7 janvier dernier.

Après confirmation du décès par une équipe médicale, le « corps du défunt » a été envoyé à l’institut médicolégal de Oviedo, nord-ouest du royaume, pour qu’une autopsie soit pratiquée comme le veut la procédure.

Cinq heures après son arrivée dans l’établissement, surprise : les médecins ont remarqué que le mort bougeait à l’intérieur de la housse mortuaire.

Le détenu « ressuscité » a été envoyé à l’hôpital de la ville. Selon des sources proches du dossier, citée par le journal espagnol, le prisonnier aurait été en proie à une catalepsie, un état physique où les muscles du visage, du tronc et des membres restent figés dans leur attitude.

Selon plusieurs médias de la péninsule ibérique, l’état de santé du détenu se serait nettement amélioré ces derniers jours.
 

Rédaction web 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

<