samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Monique, la poule qui vit sur un voilier, en Polynésie cette année

Publié le

Publié le 22/03/2017 à 13:02 - Mise à jour le 22/03/2017 à 13:02
Lecture 2 minutes

Monique, c’est peut-être la poule la plus célèbre du web. Depuis plusieurs années, elle vit sur l’eau, à bord du voilier Yvinec, avec son compagnon le navigateur Guirec Soudée. 
Le Groenland, l’Atlantique, le Pacifique… les aventures de ce duo insolite sont très suivies sur la toile. 

Guirec est le plus jeune navigateur a avoir franchi en solitaire le passage du Nord-Ouest, 6 000 km de navigation périlleuse qui relient l’Atlantique au Pacifique à travers les îles du Grand Nord Canadien.  « J’ai mis 32 jours, raconte-t-il. J’étais trop proche du pôle pour que mon pilote automatique puisse marcher. Il fallait tenir la barre en permanence, dormir le moins possible. A tout moment, de l’ombre ambiante pouvait surgir un iceberg de 50 mètres de haut », a-t-il raconté à 20 minutes. 

​En plus de Monique, Guirec a recueilli en novembre dernier un nouveau compagnon : Bosco, un chien qui s’entend très bien avec la poule. 

 

L’année, dernière, Guirec était aux portes du Pacifique. On lui avait bien proposé de faire prendre le soleil à Monique en Polynésie. Ce sera finalement pour 2017. 

Guirec a laissé son bateau à quai à Vancouver ainsi que Monique, confiée à un ami, pour rejoindre la métropole. Il organise une exposition de photos afin de recueillir des fonds. 
Son projet ? Repartir en mer bien sûr, cette fois direction le pôle sud… « La première étape serait de partir de Vancouver pour rallier les îles Marquises et passer quatre mois à explorer la Polynésie française », a-t-il confié à 20 minutes. 

Rédaction web 

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.