samedi 21 septembre 2019
A VOIR

|

Les messages des people polynésiens pour les fêtes de fin d’année

Publié le

Publié le 31/12/2018 à 7:05 - Mise à jour le 31/12/2018 à 7:05
Lecture 2 minutes

Le message de Michel Bourez :

Voir cette publication sur Instagram

What to say… first of all I wanted to thank you all for always supporting me during the low and high since I started. Ive been on tour for 10 years now,I’ve never imagine to still be able to do what I love the most for that long.I finished 8th on the @wsl ranking this year. It was a long year once again and the hardest part about my job is to find the wood for the fire 🔥 inside of me. It’s never easy to leave my beautiful family behind but when you have a mission to do, always put your head down and give yourself 💯 % chance to succeed. I’m now back at home in Tahiti and I have a couple days to regroup from the Hawaii leg! I have still a lot of stuff to improve in my surfing so I will take those 4 months off to work on them. Huge thanks to my sponsors @hurley @redbullfrance @firewiresurfboards @airtahitinui @futuresfins @oamaustralia for always having my back . It’s an honor for me to represent you guys at the top level. It’s time for me to enjoy this beautifoil morning with the people I love @vaimitibourez … Mauruuru les bros de Tahiti et d’ailleurs! 🇵🇫🇫🇷. @joanduru @charlyquivront @charly_martin @marclacomare @ramziboukhiam @floresjeremy @tikanuismith @lorenzotahiti @matahidrollet @jbeast_tahiti Et bcp d’autres … Maintenant on se lache 😁🍺🍺🍺🍺🍺👌🏼🇵🇫🎄

Une publication partagée par Bourez Michel (@bourezmichel) le

Le message de Vaimalama Chaves :

Le message de Mehiata Riara :

Le message de Mihimana Braye :

Le message de Maheata :

Le message de Vaimiti Teiefitu :

Voir cette publication sur Instagram

thank you 2018, next! 💫 #happynewyear

Une publication partagée par V (@vaimititeiefitu) le

Le message de Teheiura :

Le message d’Estelle :

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?