samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Insolite : craignant le coronavirus, un Lituanien enferme sa femme dans la salle de bain

Publié le

La police lituanienne a annoncé mercredi être intervenue pour libérer une femme que son mari, craignant qu'elle soit contaminée par le nouveau coronavirus, avait enfermée dans leur salle de bain.

Publié le 07/03/2020 à 12:12 - Mise à jour le 07/03/2020 à 13:33
Lecture < 1 min.

La police lituanienne a annoncé mercredi être intervenue pour libérer une femme que son mari, craignant qu'elle soit contaminée par le nouveau coronavirus, avait enfermée dans leur salle de bain.

« Nous avons été informés qu’un homme et ses deux fils adultes refusaient de laisser sortir cette femme de la salle de bains après qu’elle leur avait dit pouvoir être contaminée par le coronavirus », a indiqué à l’AFP le porte-parole de la police nationale Ramunas Matonis.

Elle aurait dit à son mari qu’elle a pu attraper le virus en parlant avec une personne arrivée de l’étranger.

« Les policiers y sont allés, il n’y avait eu ni violence ni plainte, donc on a appelé une ambulance », a précisé le porte-parole. 

Selon les médias locaux, la femme a subi un test qui a donné un résultat négatif.

Jusqu’à présent, un seul cas de contamination a été enregistré en Lituanie, un pays balte de 2,8 millions d’habitants. Il s’agit d’un homme de 39 ans ayant séjourné récemment à Vérone, dans le nord de l’Italie.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.