samedi 27 février 2021
A VOIR

|

Te Aito : il faudra « détrôner Kévin Céran-Jérusalémy »

Publié le

Publié le 31/05/2016 à 15:10 - Mise à jour le 27/06/2019 à 11:00
Lecture < 1 min.

Qu’est-ce qui fait le succès de cette course ?
« C’est la première course longue distance créée il y a 29 ans. C’est le réservoir des aito, là où les grands clubs viennent sélectionner leurs rameurs. »

Il y a 5 catégories pour cette course, des plus jeunes aux plus anciens. Ce que l’on aimerait savoir c’est si l’on connait déjà les jeunes espoirs du va’a qui vont participer à cette course. 
« On ne connait pas encore les inscrits pour 2016 puisque l’on vient d’ouvrir les inscriptions mais les plus connus seront au rendez-vous. »

Quel sera le parcours de cette course. Sur combien de kilomètres ?
« Chez les hommes, c’est l’épreuve qui sera retransmise en direct sur Tahiti Nui Télévision, le parcours reste figé à 28 km. Ce sont deux boucles partant de la Pointe Vénus. »

Quels sont les défis pour ce parcours ?
« Je pense que le vainqueur des deux dernières édition à savoir Kevin Ceran Jérusalemy sera présent. Les autres devront venir essayer de le détrôner. Ce sera déjà un premier défi. »

La course permet de se qualifier pour le Super Aito. Comment se passent les qualifications ?
« Les 100 premiers du Te Aito de 2016 seront retenus pour le Super Aito qui aura lieu le 20 août du côté de Pirae. »

Comment vous est venue l’idée de mettre en place le Te Aito ?
« C’est une histoire qui remonte à loin. Ce sont des défaites consécutives à la dernière Molokai. On a perdu le haut du podium. On s’est penchés sur le sujet à cette époque et on s’est dit qu’on n’étaient pas prêts pour aller se mesurer aux étrangers. »

 

infos coronavirus