MMA : Henri Burns et Teiki Nauta triomphent au XFC

Publié le

Après une longue période sans combat, le aito de Moorea a fait un retour triomphal vendredi dans la cage de l’XFC à Dunedin, dans l’île Sud de la Nouvelle-Zélande. Il n’a laissé aucune chance à son adversaire Creedence Anderson avec un TKO dès le premier round. Il remporte ainsi le titre de champion des super-lourds du XFC NZ. Et ce n’est pas le seul Tahitien à avoir montré sa rage de vaincre : Teiki Nauta a également signé une victoire expéditive avec l’art et la manière.

Publié le 15/04/2023 à 12:50 - Mise à jour le 15/04/2023 à 13:10

Après une longue période sans combat, le aito de Moorea a fait un retour triomphal vendredi dans la cage de l’XFC à Dunedin, dans l’île Sud de la Nouvelle-Zélande. Il n’a laissé aucune chance à son adversaire Creedence Anderson avec un TKO dès le premier round. Il remporte ainsi le titre de champion des super-lourds du XFC NZ. Et ce n’est pas le seul Tahitien à avoir montré sa rage de vaincre : Teiki Nauta a également signé une victoire expéditive avec l’art et la manière.

« Henri Burns VS Creedence Anderson » : un choc des titans en tête d’affiche de la 64e XFC de Nouvelle-Zélande. L’enfant de Moorea faisait face à un adversaire plus grand que lui, sans palmarès éloquent à son actif mais réputé comme « cogneur ».

Le Tahitien tente de l’amener au sol mais Creedence se défend bien en se mettant dos à la cage. Le Néo-Zélandais réussit même à surprendre Henri en le projetant au sol avec un slam inspiré de la lutte gréco-romaine. Le Tahitien ne bronche pas et contre-attaque en se plaçant dans le dos de son adversaire. Très vite, Creedence réussit à se défaire du contrôle d’Henri et relance le combat debout. S’ensuit alors une bataille intense entre les deux hommes jusqu’à ce qu’Henri réussisse à amener son adversaire au sol. Encore positionné dans le dos de son adversaire, notre aito tente de le soumettre par étranglement avant d’enchaîner une série de frappes à la tête. L’arbitre est contraint d’arrêter le combat. Le « Giant Killa’ » est déclaré vainqueur et se voit enfin décerner la ceinture de champion des super-lourds de l’XFC NZ.

Juste avant son combat, l’enfant de Moorea avait été conditionné par la victoire magistrale de Teiki Nauta. L’actuel champion de Polynésie avait affronté Jayden Hay dans la catégorie poids lourds amateur. Il ne lui a fallu qu’un round pour prendre l’ascendant sur son adversaire. Le Tahitien impose son rythme avec puissance en infligeant au Kiwi des combinaisons pieds-poings qui le sonnent à plusieurs reprises avant que l’arbitre décide de mettre fin au combat pour préserver l’intégrité physique du Néo-Zélandais.

Deux victoires tahitiennes en terre kiwi… et ce n’est pas fini : Henri et Teiki se tournent déjà vers le Tahiti Fighting Championship qui aura lieu le 5 mai à Toata. Ce sera la première fois qu’Henri Burns combattra à domicile en MMA devant son public.

Parole à Henri Burns :

« Je suis très content pour moi et le frangin Teiki. C’est notre plus belle performance. J’avais une sacrée pression avant le combat parce qu’on était 5 représentants du City Kick Boxing à combattre. J’étais le dernier à passer. Tous mes partenaires avaient gagné, je me devais de terminer en beauté les résultats réalisés par le club. Je suis vraiment content pour Teiki, il a cartonné. Pendant mes échauffements je suis sorti des vestiaires pour aller voir son combat, il a été ma source d’inspiration. Finalement tout s’est bien passé on termine cette soirée de la plus belle des manières. Mauruuru i te atua. »

Paroles à Teiki Nauta :

« Je suis vraiment satisfait de la performance réalisée par notre club CKB. Je suis fier de la prestation de mon bro Henri le nouveau champion. Il faut dire qu’on se devait de gagner, on recevait des messages de soutient de nos partenaires à Auckland notamment de notre coach Eugene Barman et de ceux qui combattent à l’UFC. Et puis, avec tous les sacrifices qu’on a fournit le résultat est arrivé automatiquement. Mauruuru i te atua. »

Dernières news