dimanche 11 avril 2021
A VOIR

|

Michel Bourez joue sa place dans l’élite

Publié le

Publié le 11/11/2015 à 7:11 - Mise à jour le 27/06/2019 à 11:06
Lecture 2 minutes

Michel Bourez va jouer sa saison et une partie de son avenir sur la Billabong Pipe Masters 2015. 22e au classement mondial, le Tahitien est à la limite de la qualification pour le World Tour 2016.

Le Tahitien vit une saison très difficile.  Alors qu’en 2014, il était cinquième mondial, cet année il n’a atteint qu’une seule fois les quarts de finale. Michel Bourez a aussi manqué deux étapes du CT en raison d’une blessure.
Il est donc 22e mondial alors que se profile début décembre la dernière étape de la saison, le Billabong Pipe Masters 2015.
A l’issue de cette ultime compétition sur le mythique spot de Pipeline, seuls les 22 premiers du classement général auront leur place garantie dans l’élite du surf mondial en 2016.

Même si Michel Bourez déclarait ce mercredi sur sa page facebook que Hawaii est son spot de surf préféré, il ne s’affiche pas pour le moment comme le spécialiste de la Pipeline.

 

En 2011, il était demi-finaliste mais depuis, il n’a pas réussi de tel résultat à Hawaii. En 2012 il était éliminé au round 2. En 2013 au round 3 et en 2014 au round 5. Le Tahitien devra donc redoubler d’effort et de motivation pour conserver sa place dans l’élite.

Notre aito devra ensuite rapidement oublier cette saison 2015 pour repartir sur de bonnes bases. En espérant qu’il puisse faire le World Tour 2016 dans les meilleures conditions et, dans le cas où il ne serait pas qualifié, qu’il revienne en 2017 sur les Qualification Series.

Rédaction web

 

So excited to do some more of these!! #Hawaii is for sure my favourite stop on tour!! It’s probably… https://t.co/fHSASxWPmA
Posté par Michel Bourez sur mercredi 11 novembre 2015

Le soir de son départ il était sur le même vol que les Tiki Toa

 

Off to hawaii! Met 2 good friends on The same flight! #heimanu and #jokeeper from our #beachsoccer… https://t.co/8RVDIZRenv
Posté par Michel Bourez sur mercredi 11 novembre 2015

infos coronavirus