jeudi 29 septembre 2022
A VOIR

|

Kiara Goold, portrait d’une graine de championne

Publié le

À seulement 12 ans, Kiara Goold ambitionne déjà de devenir surfeuse professionnelle. Rencontre avec cette graine de championne.

Publié le 12/09/2022 à 10:21 - Mise à jour le 12/09/2022 à 11:04
Lecture 2 minutes

À seulement 12 ans, Kiara Goold ambitionne déjà de devenir surfeuse professionnelle. Rencontre avec cette graine de championne.


Elle n’avait que 8 mois lorsque ses pieds ont touché pour la première fois une planche de surf, mais c’est à l’âge de 4 ans que Kiara Goold s’est vraiment mise à ce sport de glisse.

C’est dans son havre de paix familial, dans la vallée de Teahupoo, que la jeune fille puise son énergie. Entre entraînements de surf, école à domicile ou encore préparation physique, elle a un planning bien organisée telle une professionnelle : “J’aimerai devenir surfeuse professionnelle et gagner des médailles d’or et des championnats”.

Kiara fait de la compétition depuis 4 ans et elle a remporté plusieurs fois la Reef Vahine Cup ou encore la Coca Cola Team, puis dernièrement la Roxy Vahine Cup 2022 dans les catégories minimes et cadettes. Âgée aujourd’hui de 12 ans, Kiara a la tête sur les épaules et continue d’avancer vers son objectif. “Je m’entraîne très dur pour devenir la meilleure au monde”.

Et elle peut compter sur le soutien de ses parents : “Depuis qu’elle a 5 ans, elle veut devenir surfeuse professionnelle, et nous, en tant que parents, on se devait de la soutenir dans son rêve. C’est pour ça qu’on a décidé de faire l’école à la maison pour qu’elle puisse plus s’entrainer à surfer. On aimerait bien voyager pour qu’elle voit différents endroits et pour son ouverture d’esprit. (…) Je lui souhaite de s’épanouir et d’être heureuse dans ce qu’elle fait, et qu’elle ne se donne pas de limite dans ses objectifs, ses rêves” confie Uranui Chevalier, sa mère.

“Elle progresse très vite, elle est hyper motivée. C’est une battante. Sa force, c’est la discipline : même si elle est fatiguée ou qu’elle n’a pas envie de surfer, elle s’entraine quand même. (…) Je lui souhaite d’être heureuse, c’est le plus important. Sa famille est là pour la soutenir” ajoute Moehau Goold, son père.

infos coronavirus

Sommet des îles du Pacifique : suivez les directs de la Maison blancheVOIR LES DIRECTS
+