mardi 24 novembre 2020
A VOIR

|

Vincent Fabre prend ses fonctions à la tête de la CPS

Publié le

Son nom circulait : c'est bien Vincent Fabre qui remplace Yvonnick Raffin à la tête de la Caisse de prévoyance sociale.

Publié le 17/11/2020 à 10:17 - Mise à jour le 20/11/2020 à 10:20
Lecture 2 minutes

Son nom circulait : c'est bien Vincent Fabre qui remplace Yvonnick Raffin à la tête de la Caisse de prévoyance sociale.

Suite à sa nomination en Conseil des ministres vendredi dernier, Vincent Fabre a pris officiellement ses fonctions de directeur général de la Caisse de prévoyance sociale (CPS), lundi 16 novembre. « Je n’ai pas été candidat. On m’a sollicité, on m’a contacté et j’ai accepté (…) La période est difficile. Ce qui aujourd’hui me motive c’est de servir l’intérêt général », explique Vincent Fabre.

Les difficultés économiques rencontrées actuellement par les employeurs se traduisent par un impact conséquent sur les équilibres budgétaires du régime des salariés et, plus généralement, sur l’ensemble des comptes sociaux.

Conscient des attentes des partenaires sociaux et du gouvernement en matière de réforme du modèle économique de la protection sociale généralisée, Vincent Fabre s’est déclaré prêt à relever, avec le concours de l’ensemble des agents de la Caisse, les défis présents et à venir. « Les grands équilibres financiers sont un enjeu majeur. Il va falloir une concertation et un dialogue nourris avec l’ensemble des parties prenantes pour mettre en oeuvre les solutions idoines. Après, je vais aussi m’inscrire dans la continuité de mes prédécesseurs pour poursuivre et peut-être accélérer la modernisation de la Caisse, sa capacité à répondre aux attentes des usagers, des assurés. »

Issu d’une école de commerce, Vincent Fabre est à la Socredo depuis plusieurs années. Depuis janvier, il occupait le poste de directeur Exécutif Stratégie et Développement de la banque Socredo.

Entré en 1995 dans cet établissement, il a gravi successivement les échelons, occupant les postes de comptable, contrôleur de gestion, directeur financier et Fondé de pouvoir. Il a aussi occupé le poste de directeur général de la filiale Océanienne des services bancaires (OSB), remplaçant au pied levé M. Michel Monvoisin, avant de réintégrer la Socredo.

Parallèlement à ses activités professionnelles, il s’est également beaucoup investi dans la société civile ; il est notamment le président de la Fondation Agir contre l’Exclusion (FACE) depuis sa création en 2016. Il a aussi été président de l’Organisation des professionnels de l’économique numérique (OPEN), trésorier de la French Tech Polynésie, membre du CESEC et Vice-président du MEDEF en charge de l’innovation et du développement durable.

infos coronavirus

Covid-19 : quand la crise profite aux coursiers

La crise de la Covid-19 ne fait pas que des malheureux. A contrario du secteur du tourisme ou de la restauration, l’activité de coursier tire son épingle du jeu. Avec le confinement et la propagation du virus, les sociétés de livraison sont plébiscitées par les Polynésiens, en particulier ceux des archipels en cette période des fêtes de fin d’année.