vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Vidéo – Méningite au collège de Teva I Uta: Marine Giard tient à rassurer les parents d’élèves

Publié le

Publié le 15/03/2019 à 9:06 - Mise à jour le 15/03/2019 à 9:06
Lecture < 1 min.

Vendredi, dès la connaissance de ce cas de méningite touchant un élève du collège de Tinomana Ebb à Teva i Uta, les services du ministère de la Santé (Bureau de veille sanitaire) et du ministère de l’Education ont déclenché les protocoles permettant de proposer un traitement préventif à tous les camarades de classe, aux professeurs de l’élève touché, ainsi qu’à sa famille. Interrogée par Brendy Tevero, Marine Giard, responsable du bureau de veille sanitaire à la direction de la santé, tient à rassurer la population.

Une maladie associée à un fort taux de létalité
 
La méningite à méningocoques est une forme de méningite bactérienne, une grave infection des fines membranes qui enveloppent le cerveau et la moelle épinière.
La méningite à méningocoques est associée à un fort taux de létalité (jusqu’à 50% lorsqu’elle n’est pas traitée) et à une fréquence élevée (supérieure à 10%) des séquelles sévères. Le traitement antibiotique précoce est la principale mesure disponible pour sauver des vies et réduire les complications.
 
La méningite à méningocoques est observée partout dans le monde, mais c’est dans la ceinture de la méningite, qui s’étend en Afrique subsaharienne du Sénégal à l’ouest jusqu’à l’Éthiopie à l’est, que le fardeau de la maladie est le plus lourd. Environ 30 000 cas sont encore signalés chaque année dans cette zone.
 

Rédaction web avec Brendy Tevero

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu