jeudi 24 juin 2021
A VOIR

|

Vidéo – Méningite au collège de Teva I Uta: Marine Giard tient à rassurer les parents d’élèves

Publié le

Publié le 15/03/2019 à 9:06 - Mise à jour le 15/03/2019 à 9:06
Lecture < 1 min.

Vendredi, dès la connaissance de ce cas de méningite touchant un élève du collège de Tinomana Ebb à Teva i Uta, les services du ministère de la Santé (Bureau de veille sanitaire) et du ministère de l’Education ont déclenché les protocoles permettant de proposer un traitement préventif à tous les camarades de classe, aux professeurs de l’élève touché, ainsi qu’à sa famille. Interrogée par Brendy Tevero, Marine Giard, responsable du bureau de veille sanitaire à la direction de la santé, tient à rassurer la population.

Une maladie associée à un fort taux de létalité
 
La méningite à méningocoques est une forme de méningite bactérienne, une grave infection des fines membranes qui enveloppent le cerveau et la moelle épinière.
La méningite à méningocoques est associée à un fort taux de létalité (jusqu’à 50% lorsqu’elle n’est pas traitée) et à une fréquence élevée (supérieure à 10%) des séquelles sévères. Le traitement antibiotique précoce est la principale mesure disponible pour sauver des vies et réduire les complications.
 
La méningite à méningocoques est observée partout dans le monde, mais c’est dans la ceinture de la méningite, qui s’étend en Afrique subsaharienne du Sénégal à l’ouest jusqu’à l’Éthiopie à l’est, que le fardeau de la maladie est le plus lourd. Environ 30 000 cas sont encore signalés chaque année dans cette zone.
 

Rédaction web avec Brendy Tevero

infos coronavirus