dimanche 24 janvier 2021
A VOIR

|

Un deuxième vol Air Tahiti Nui est arrivé de Shanghai avec du matériel médical

Publié le

Dimanche après-midi, un avion Air Tahiti Nui est arrivé au fenua avec du matériel sanitaire en provenance de Shanghai : des dons de masques de la Chine, mais également des commandes pour le centre hospitalier du Taaone, et du matériel destiné aux îles du Pacifique : Fidji, le Vanuatu, Samoa et Tonga.

Publié le 25/05/2020 à 12:05 - Mise à jour le 25/05/2020 à 17:38
Lecture 3 minutes

Dimanche après-midi, un avion Air Tahiti Nui est arrivé au fenua avec du matériel sanitaire en provenance de Shanghai : des dons de masques de la Chine, mais également des commandes pour le centre hospitalier du Taaone, et du matériel destiné aux îles du Pacifique : Fidji, le Vanuatu, Samoa et Tonga.

Après une escale à Tokyo, l’avion est parti sur Shanghai et est resté 3 heures environ pour embarquer une cargaison globale à destination du Pacifique (Fidji, Samoa, Tonga et le Vanuatu) et de Tahiti, avant d’atterrir à l’aéroport international de Tahiti-Faa’a dimanche 24 mai vers 16 heures 30.

À bord de l’avion, du matériel sanitaire commandé par le Pays et les services de santé locaux tels que des tests de dépistages, des blouses, 3 respirateurs, ainsi que plusieurs dons de la Chine : des masques, -dons des municipalités de Changning, Jiangyin, villes jumelées avec Papeete et Faa’a, et de Jiangsu, ainsi que des dons de la fondation Alibaba à travers le Forum des pays insulaires du Pacifique. Ces dons sont donc à destination de Papeete et Faa’a, mais l’avion a également ramené une commande de plus de 60m3 pour le Centre hospitalier de Polynésie française (CHPF).

C’est « une opération spéciale qui incarne les amitiés profondes du peuple chinois au peuple polynésien et à tous les peuples du Pacifique, et elle démontre aussi nos vœux communs de renforcer la coopération internationale dans la lutte commune contre le Covid-19. (…) Le virus ne connait ni de frontières ni d’ethnies, c’est pourquoi il faut vraiment mener une lutte ensemble. C’est important de construire ensemble une communauté d’avenir partagée de santé » a expliqué Shen Zhiliang, consul de Chine en Polynésie.

« Je crois qu’on a ramené l’essentiel qui pourra non seulement servir à la population, mais aussi à nos infirmiers, médecins, et à tous ceux qui seraient amenés à s’occuper de nos malades, s’il y en a. (…) Je pense que ce lot nous permettra de tenir quelques semaines, et c’était l’objectif » a déclaré Manuel Terai, délégué aux affaires internationales, européennes et du Pacifique, à la Présidence de la Polynésie française.

La Polynésie, en tant que membre du Forum des îles du Pacifique, participe au corridor sanitaire du Pacifique (Pacific Humanitarian Pathway – Covid-19) chapeauté par le Forum, en lien avec l’Organisation Mondiale de la Santé-Pacifique. « Il y a un peu plus de 3 mois, nous nous sommes rassemblés à Suva, les 18 membres du PIF (Pacific Islands Forum), et nous avons élaboré un plan qu’on a surnommé le Pacific Humanitarian Pathway. C’est un concept qui permet à ce que tout le Pacifique puisse se protéger contre le Covid-19. (…) C’est une façon pour la Polynésie française de démontrer sa capacité d’intégration régionale dans le Pacifique en tant que membre du forum. C’est très important » a-t-il ajouté.

À Fidji, des dons de matériels sanitaires pour la Polynésie française, offerts par l’Organisation Mondiale de la Santé-Pacifique et la Fondation Jack Ma, ont également été récupérés par l’avion.

infos coronavirus