mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

Un 5e cas de coqueluche en Polynésie

Publié le

Publié le 10/09/2015 à 13:05 - Mise à jour le 10/09/2015 à 13:05
Lecture 2 minutes

Selon le dernier bulletin de veille sanitaire, un bébé de seulement 2 mois a contracté la coqueluche à Bora Bora. C’est le 5e cas en Polynésie française depuis le début de l’année. Trois autres malades étaient des bébés de moins de 3 mois. Ils ont été hospitalisés à l’hôpital de Taaone. Sur les 5 cas, 4 sont originaires de Bora Bora, 1 autre de Moorea.

Selon les autorités sanitaires, une recherche active de cas secondaires dans l’entourage a été menée pour chacun d’entre eux et une chimioprophylaxie antibiotique a été proposée aux sujets contacts proches. 

La coqueluche est une maladie infectieuse très contagieuse. Elle est due à des bactéries appartenant au genre Bordetella. La coqueluche se transmet par voie aérienne. Écoulement nasal, fièvre et toux font partie des symptômes de la coqueluche. 
 

Par ailleurs, l’épidémie de diarrhée aigüe se poursuit. La veille sanitaire rappelle que le risque de transmission est élevé chez les enfants. Deux bébés sont décédés  cette année, des suites de la maladie. Il est recommandé de se laver les mains régulièrement et de s’hydrater. 
 

Vigilance également pour la dengue de type 1. La Polynésie est en situation d’épidémie persistante. La protection contre ces insectes est plus qu’indispensable, en particulier pour les enfants et les personnes arrivées récemment sur le territoire. Depuis le 1er août, 20 personnes ont été hospitalisées pour la dengue, dont 3 cas graves. 

Le dernier bulletin de veille sanitaire : 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]