jeudi 25 février 2021
A VOIR

|

Troisième instrument financier : 7 nouveaux projets

Publié le

Publié le 03/11/2014 à 15:57 - Mise à jour le 03/11/2014 à 15:57
Lecture 2 minutes

Le comité de pilotage du « troisième instrument financier » (aide aux investissements apportée parl’Etat français, NDLR) s’est tenu hier lundi, au Haut-Commissariat de la République en Polynésie française.
 
Sept nouveaux projets feront l’objet d’une seconde tranche d’engagements. La programmation 2014 du « troisième instrument financier » compte désormais 93 projets d’investissements qui se répartissent de la manière suivante :
– 63 aménagements routiers ;
– 4 aménagements aéroportuaires ;
– 17 aménagements de défense contre les eaux ;
– 9 aménagements maritimes.
 
Ces projets concernent, par exemple :
-la mise à 2X2 voies de la RT2 entre Papeete et Arue (885 millions de Fcfp pour tranche 2) ;
-l’aménagement et des travaux sur le réseau routier de Tahiti (645 millions de Fcfp) ;
-l’aménagement de l’échangeur de Saint Hilaire (531 millions de Fcfp) ;
-l’aménagement du carrefour de Taina (238 millions de Fcfp) ;
-la protection du littoral de Faaripo (443 millions de Fcfp) ;
-la réhabilitation de la marina de Maupiti (221 millions de Fcfp)
-le contournement routier de Viihena à Nuku Hiva (221 millions de Fcfp) ;
-l’élargissement du terre-plein arrière du quai de Hakahau (133 millions de Fcfp) ;
-l’aménagement de la route de la sablière à Hao (77 millions de Fcfp) ;
-le bétonnage de la route de liaison à Rapa (44 millions de Fcfp).
 
Chaque année, ce dispositif permet de financer 8,6 milliards d’investissements pour réaliser des études et des travaux d’infrastructures ; la contribution de l’État s’élève à 6,1 milliards de Fcfp.
 
Le prochain comité de pilotage devrait se réunir en décembre afin d’étudier la programmation de l’année prochaine.

infos coronavirus