mardi 20 avril 2021
A VOIR

|

Tournoi international de Fortnite : les joueurs de Tahiti en ligne

Publié le

Publié le 11/01/2019 à 15:08 - Mise à jour le 11/01/2019 à 15:08
Lecture 2 minutes

Manettes entre les mains, yeux concentrés sur les écrans… les joueurs de Fortnite s’engageaient dans un battle royal aujourd’hui à la salle Ingame à Papeete. La partie réunissait 100 personnes connectées dans le monde entier. Dans cet espace virtuel, chaque joueur récupère des armes et des objets afin de survivre jusqu’au dernier palier. Le but du jeu ? Être le dernier survivant dans une zone qui se rétrécit au fur et à mesure que la partie se déroule.

>>> Voir aussi : Vidéo – Fortnite un jeu qui fait fureur en Polynésie

Et les gamers de Tahiti n’échappent pas au succès de Fortnite. C’est la deuxième fois que Geoffrey participe au tournoi : « ce qui est important, c’est les structures. Et il faut travailler à améliorer sa visée pour quand tu tires sur les joueurs ». Pour ce tournoi international, seuls 3 joueurs se sont inscrits pour tenter de battre des compétiteurs professionnels, surtout des Américains. Pas simple, d’autant qu’il faut gravir les paliers pour tenter de décrocher le gros lot.

Pas de qualifiés à Tahiti

« Une fois le départ donné, les joueurs font une phase qualificative qui se fait en 3 matchs, donc ils ont 3 occasions de se qualifier pour la phase finale. S’ils arrivent dans le top 4 de n’importe laquelle de ces phases qualificatives, ils arriveront en phase finale -qui se fait en 2 matchs- où ils auront l’occasion de gagner de l’argent : 1 000 dollars s’ils arrivent premiers et 500 dollars s’ils arrivent deuxième » explique Paolo Lacharme, organisateur du tournoi Fortnite à Tahiti. « La compétition est rude, ce n’est vraiment pas facile. On a en face de nous des joueurs américains très bons même si on a de joueurs avec de bases solides ici. (…) Hier, on n’a pas eu de qualifiés » ajoute-t-il.

Plus qu’un jeu video, Fornite est un phénomène mondial. 45 millions d’adeptes sur la planète s’affrontent gratuitement en ligne. Les organisateurs du tournoi espèrent développer le e-sport en Polynésie et multiplier les tournois de jeux en réseau.
 

Rédaction web avec Thierry Teamo et Thomas Chabrol

infos coronavirus