samedi 5 décembre 2020
A VOIR

|

Sécurisation du littoral à Tipaerui pour lutter contre l’érosion

Publié le

Sur le bord du rivage à Tipaerui, à l’entrée ouest de Papeete, deux barges ont été installées dont l’une sur de grands pieux. Un chantier de sécurisation du littoral aux abords de la piscine a été lancé car l’érosion fragilise la zone.

Publié le 16/09/2020 à 11:33 - Mise à jour le 16/09/2020 à 11:33
Lecture 2 minutes

Sur le bord du rivage à Tipaerui, à l’entrée ouest de Papeete, deux barges ont été installées dont l’une sur de grands pieux. Un chantier de sécurisation du littoral aux abords de la piscine a été lancé car l’érosion fragilise la zone.

L’érosion gagne du terrain petit à petit. Le long du rivage à Tipaerui, une portion de littoral de 160 mètres entre la piscine municipale et le rond-point subit les assauts des vagues. Elle se situe juste en face de la passe.

« Nous allons entreprendre de retirer tous les blocs dans un premier temps. Ensuite repositionner des blocs entre 2 et 6 tonnes pour pouvoir consolider l’enrochement tout le long de cette berge », explique René Temeharo, le ministre de l’Equipement.

Invisible à l’œil nu, la menace est pourtant réelle si rien n’est entrepris. Avec le projet d’élargissement de la passe, il faut renforcer et rehausser ce mur de roches, devenu de moins en moins stable. Sur cette portion de littoral, la route se situe seulement à quelques mètres du rivage.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« Avec le temps effectivement et toute cette vibration, il était temps aussi de restructurer les fondamentaux des ouvrages, afin d’éviter un jour de voir à nouveau, lors des fortes houles, de retrouver des pierres sur la route comme on a pu le constater il y a quelques années de cela », poursuit René Temeharo.

Les rochers seront déplacés par des engins à partir de deux barges installées. 18 mois de chantier sont prévus pour sécuriser le site. A terme, des travaux d’aménagement seront effectués pour prolonger la promenade piétonne du front de mer, de la place To’ata jusqu’au rond-point.  

En attendant, il est recommandé aux piétons d’éviter cette zone de travaux.

Article précédentKoh-Lanta : épisode 4
Article suivantFlash Info du 16 septembre

infos coronavirus

Covid-19 : le service de réanimation du CHPF soutenu par la réserve sanitaire

Depuis le début de la crise, des réservistes sanitaires de métropole effectuent des missions pour renforcer et soulager les équipes de soignants. 12 d’entre eux, spécialisés en réanimation sont arrivés sur le territoire jeudi dernier. Ils travaillent 24 heures sur 24 heure aux côtés des équipes du CHPF. Une mission sur la base du volontariat.