samedi 25 septembre 2021
A VOIR

|

Quatre jours pour faire le point sur la condition des femmes du Pacifique

Publié le

La 14e Conférence triennale des femmes du Pacifique se tiendra du 26 au 28 avril à l'hôtel Le Tahiti By Pearl Resort de Arue, avec la participation par visio-conférence de 21 autres pays du Pacifique. Elle sera suivie le 3 mai de la 7e Conférence des ministres de la condition féminie et des hauts fonctionnaires. Deux rendez-vous qui permettront de faire le point sur la condition féminine et penser les actions de demain.

Publié le 24/04/2021 à 11:41 - Mise à jour le 24/04/2021 à 11:41
Lecture 2 minutes

La 14e Conférence triennale des femmes du Pacifique se tiendra du 26 au 28 avril à l'hôtel Le Tahiti By Pearl Resort de Arue, avec la participation par visio-conférence de 21 autres pays du Pacifique. Elle sera suivie le 3 mai de la 7e Conférence des ministres de la condition féminie et des hauts fonctionnaires. Deux rendez-vous qui permettront de faire le point sur la condition féminine et penser les actions de demain.

Quarante ans après la première Conférence triennale des femmes du Pacifique, organisée en 1981 au fenua, la Polynésie sera à nouveau l’hôte de l’événement qui réunit 22 pays et territoires insulaires du Pacifique, membres de la Communauté du Pacifique (CPS).

Ainsi, la 14e Conférence triennale des femmes du Pacifique se tiendra du 26 au 28 avril à l’hôtel Le Tahiti By Pearl Resort de Arue. Mais covid oblige, seuls les acteurs du fenua y seront en présentiel, les autres suivront les débats et conférences à distance.

Trois thèmes prioritaires y seront abordés :
– l’autonomisation économique des femmes,
– les violences liées au genre, et
– la justice climatique sensible au genre.

Événement international majeur au sein de la zone Pacifique en matière de promotion de la condition féminine, cette conférence a pour objectifs de permettre aux femmes issues des différents territoires du Pacifique de se rencontrer afin de partager leurs expériences, d’émettre des recommandations pour l’égalité entre les genres et de travailler sur la problématique de l’accès aux droits fondamentaux des femmes. Elle est destinée à examiner les progrès réalisés au terme des priorités régionales et les mécanismes de mise en œuvre définis dans la Plate-forme d’action du Pacifique pour l’égalité des sexes et les droits fondamentaux des femmes (PPA).

Dans la continuité de la Conférence triennale des femmes, la 7e Réunion des ministres de la Condition féminine et des hauts fonctionnaires aura quant à elle lieu le 3 mai à la présidence. Une conférence au cours de laquelle des positions politiques et des accords sur les recommandations et les actions stratégiques seront débattus.

Organisées et coordonnées par la Communauté du Pacifique (CPS), le ministère de la Condition féminine et la Direction des solidarités, de la famille et de l’égalité (DSFE), ces conférences “agiront pour accélérer les progrès vers la pleine réalisation des droits des femmes en réunissant décideurs, partenaires de développement, instituts de recherche, et organisations de la société civile de toute l’Océanie”, indique le communiqué.

Rédigé par

infos coronavirus