vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Pas de nouveau cas de dengue, 10 cas de leptospirose

Publié le

Publié le 08/07/2018 à 15:05 - Mise à jour le 08/07/2018 à 15:05
Lecture 2 minutes

> La dengue 

Aucun nouveau cas de dengue 2 n’a été recensé sur les deux dernières semaines. Pour rappel, deux cas avaient été confirmés à Raiatea en juin.

Le bureau de veille sanitaire reste sur ses gardes. Ce sérotype n’ayant pas circulé sur le territoire depuis l’an 2000, cet événement pourrait entraîner une épidémie de grande ampleur. Dans l’éventualité d’une diffusion de l’épidémie, le seul moyen efficace de la contenir est de s’attaquer à la transmission de la maladie par le vecteur : le moustique.

En conséquence, des actions de démoustication par pulvérisation ont lieu à Uturoa. Un appel est lancé à toute la population pour éliminer les gites larvaires à son domicile et sur son lieu de travail une fois par semaine. 

En ce qui concerne la dengue 1, 26 cas ont été confirmés.
 
> La leptospirose
 

10 cas ont été déclarés lors de cette dernière quinzaine. Dans la grande majorité des cas, les facteurs de risque identifiés étaient le jardinage et la maçonnerie sur terrain boueux. Les cas déclarés se trouvaient à Tahiti, Moorea, Raiatea et Huahine.
 
> La grippe

L’épidémie de grippe A est toujours en cours. Le nombre de cas hospitalisés depuis la semaine 22 resta stable assure le BVS.
 
> La salmonellose 

Durant cette quinzaine, trois  cas confirmés de salmonelloses ont été déclarés. Deux des cas déclarés sont des enfants de moins de 5 ans.
 
> La diarrhée
 
Le nombre de cas déclarés s’élevait à 86 (58 cas en semaine 25 et 28 cas en semaine 26) dont 31 % d’enfants de moins de 4 ans. En globalité, l’activité est stable par rapport à la quinzaine précédente, considérant la baisse à la semaine 26.
 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu