vendredi 15 janvier 2021
A VOIR

|

Papara : l’APE de l’école Apatea demande un meilleur accueil des élèves

Publié le

Le bras de fer entre la maire de Papara Sonia Punua et Bernard Roure se poursuit. Après avoir lancé la pétition contre le projet de route du Sud ou encore dénoncé le dépotoir sauvage de la commune en tant que président de l'association A Aupuru ia Papara, c'est à présent en tant que président de l'association des parents d'élèves de l'école Apatea qu'il monte au créneau.

Publié le 02/12/2020 à 15:33 - Mise à jour le 02/12/2020 à 15:33
Lecture < 1 min.

Le bras de fer entre la maire de Papara Sonia Punua et Bernard Roure se poursuit. Après avoir lancé la pétition contre le projet de route du Sud ou encore dénoncé le dépotoir sauvage de la commune en tant que président de l'association A Aupuru ia Papara, c'est à présent en tant que président de l'association des parents d'élèves de l'école Apatea qu'il monte au créneau.

Ouverture du portail plus tôt, mobilisation d’une personne pour l’accueil des élèves le matin ou encore sécuriser les déplacements sur le parking de l’école… Telles sont les quelques revendications de l’association de parents d’élèves de l’école Apatea, à Papara, présidée par Bernard Roure. Ce mercredi matin, c’est pourtant 15 minutes avant l’heure d’ouverture habituelle que les élèves ont été accueillis.

« La commune, pourquoi, jusqu’à présent, elle n’a pas mis quelqu’un pour accueillir correctement les enfants qui sont laissés là soit par les parents assez de bonne heure parce qu’ils vont au travail après, soit pour d’autres raisons, demande Bernard Roure. Les bus laissent les enfants, ils sont livrés à eux-mêmes. Aujourd’hui on a de la chance, ça s’est ouvert. Et je pourrais rajouter aussi : tout à l’heure en regardant bien le dépôt minute des véhicules, là où il y a le portail, il n’y a pas de passage piéton. »

Autre préoccupation de l’association, l’absence d’un abris bus pour les élèves en temps de pluie. Mais pour la maire Sonia Punua, ce n’est pas envisageable. « Il y a déjà un préau tout près de l’entrée. Quand il pleut on ne va pas laisser les enfants dehors, c’est sûr que le portail est ouvert, assure-t-elle. Si on met un abris bus, déjà le parking n’est pas tellement large et là où ils veulent mettre, il y aura un petit souci pour nos jeunes. Les jeunes du quartier ils viennent là. »

Construite il y a près de 50 ans, l’école Apatea vient d’être rénovée. Inauguré récemment, l’établissement accueille 214 élèves.

infos coronavirus