vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Paea : Le premier carnaval écologique a fait un carton!

Publié le

Publié le 27/11/2016 à 16:07 - Mise à jour le 27/11/2016 à 16:07
Lecture 2 minutes

Il y avait du monde, dimanche, sur les bords de route de Paea. La commune de la côte Ouest organisait son premier carnaval écologique. Un événement pour sensibiliser la population au tri des déchets. Car Paea est loin de faire figure d’exemple avec seulement 1/3 de déchets recyclables qui terminent leur course dans les bacs vers domestiques : « On n’a jamais eu la tortue d’or », regrette le tavana. « On essaie, avec cet événement, de motiver les gens à trier leurs poubelles à la maison », ajoute Jacqui Graffe.

Tous les quartiers de la ville ont participé, et pour faire la fête, Paea n’avait pas besoin de dépenser de l’argent. Les maisons de quartiers avaient ouverts plusieurs ateliers pour que chaque participant fabrique ses accessoires: des chars géants, des costumes et des masques, en canettes, bouteilles, papiers, ou encore cartons. Des matériaux qui trouvent leur place, habituellement, dans les bacs verts et gris…  
Les participants ont été très nombreux. Même les spectateurs, coincés dans les embouteillages, se sont laissé gagner par l’esprit de fête : « C’est super, ça égaie un peu la commune, il n’y a pas souvent des animations et des rassemblements », se réjouit une administrée.  
Un participant raconte : « j’ai utilisé de tout : des bouteilles, des bouchons, des canettes… C’est pour montrer au public qu’on peut tout réutiliser! ».  Un autre explique : « je veux représenter mon quartier et m’amuser! C’est une occasion de rencontrer les autres quartiers, et d’échanger! »
Car « l’intérêt, c’est de mobiliser les jeunes des quartiers sur une question importante », indique l’un des adjoints. Le maire ajoute : « l’objectif, c’est d’avoir la tortue d’or l’année prochaine! »

 

Rédaction web avec Esther Parau Cordette
 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu