Okazkids, un marketplace de vêtements et accessoires d’occasion pour enfants en Polynésie

Publié le

C'est une sorte de Vinted polynésien des produits pour enfants... Aurélie Bédrune a lancé Okazkids, une plateforme entièrement gratuite sur laquelle il est possible de vendre et d'acheter des vêtements, des jouets mais aussi des accessoires de puériculture.

Publié le 07/10/2023 à 19:00 - Mise à jour le 08/10/2023 à 10:32

C'est une sorte de Vinted polynésien des produits pour enfants... Aurélie Bédrune a lancé Okazkids, une plateforme entièrement gratuite sur laquelle il est possible de vendre et d'acheter des vêtements, des jouets mais aussi des accessoires de puériculture.

Vêtements, jouets, accessoires de puériculture… Les parents le savent : avoir des enfants engendre des coûts. Ils sont donc nombreux à privilégier les achats d’occasion. Pour mettre en relation vendeurs et acheteurs, une maman, Aurélie Bédrune, a lancé OkazKids, une plateforme dédiée. « Ça a commencé quand j’ai eu mon premier enfant. J’ai voulu acheter des affaires d’occasion pour ma fille et j’avais deux idées en tête : la première, c’était le côté écologique puisque ça pollue beaucoup de produire et de faire venir les affaires jusqu’ici. Et la deuxième, elle était économique évidemment puisque c’est moins cher et ils grandissent vite, ils ne portent pas les affaires très longtemps… »

Okazkids est entièrement gratuite. Sa créatrice ne retire aucun revenu de cette initiative qu’elle veut solidaire.

Selon la dernière étude des usages du numérique, 74% des internautes polynésiens utilisent Facebook. Un chiffre certainement en-dessous réalité, puisque daté de 2019.

– PUBLICITE –

Le réseau social est en tout cas très utilisé par la population qui s’en sert également pour réaliser des achats de seconde main. Mais la recherche sur Facebook est parfois compliquée. « Ici tout fonctionne avec Facebook, mais je me suis rendue compte que ce n’était pas toujours facile de trouver un produit et de comparer. »

L’objectif du site créé par Aurélie est donc de permettre aux parents de mieux comparer les prix et de trouver plus facilement les articles souhaités. « On peut taper dans la barre de recherche « poussette » par exemple, et voir toutes les annonces pour des poussettes. Il y a une petite carte qui montre si elles sont pas loin de chez nous ou complètement à l’autre bout de l’île, ou même à Moorea. »

Lancé il y a 3 mois, OkazKids compte déjà plusieurs centaines d’utilisateurs. La plateforme est pour l’instant ouverte aux habitants de Tahiti, Moorea, et les Raromatai.

Aurélie attend les retours des parents pour améliorer la plateforme et pourquoi pas créer une application associée.

Dernières news