vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Morgane Yueng dans le top 5 de Miss Chinese International, “du jamais vu”

Publié le

Publié le 01/03/2019 à 10:41 - Mise à jour le 01/03/2019 à 10:41
Lecture 2 minutes

La Polynésie n’est pas peu fière. La belle Morgane Yueng a réussi à se hisser dans le top 5 de l’élection Miss Chinese International 2019, vendredi soir à Hong Kong.
 
“C’est du jamais vu depuis qu’on participe à l’élection de Miss Chinese, s’est réjoui ce samedi matin Georges Vanffaut, le responsable général du comité Miss Dragon. Nous avons arrêté d’envoyer nos filles pendant une dizaine d’années. On a repris l’année dernière et nous sommes très fiers du parcours des deux candidates que nous avons eu. L’année dernière avec Linda Chung qui a été engagée par TVB pour être artiste. Cette année avec Morgane dans les cinq premières, ça ne s’est jamais vu.”
 
Pour le responsable général, c’est une première qui est sûrement due au changement du comité organisateur de l’élection Miss Chinese International. “Avant la langue était primordiale, il fallait parler mandarin ou cantonnais, explique-t-il. Depuis qu’ils ont changé de comité, c’est beaucoup Hong Kong qui organise et ils acceptent l’anglais. Ils ont revu leurs critères parce qu’il y a des filles qui viennent du Laos, de Bangkok et qui ne parlent pas forcément chinois. Donc c’est une ouverture qui est bien pour nos filles” et qui permet au comité Miss Dragon de “croire” que le titre pourra un jour revenir à l’une de ses miss.
 
 
 

De son côté, Morgane Yueng a confié sur sa page Facebook être “plus qu’heureuse d’avoir pu aller jusqu’au top 5, ce qui était vraiment inattendu pour moi !” Elle pense notamment que c’est grâce à sa prestation de ‘ori tahiti qu’elle a pu aller aussi loin.
 
“Cette expérience m’a permis de gagner en confiance, en assurance, mais surtout en patience et en compréhension, a-t-elle poursuivi. Merci à tous pour votre soutien et votre bonne énergie, j’ai constaté que Tahiti était derrière moi et ça m’a donné beaucoup de force.”
 
La suite n’est pas encore déterminée pour notre Miss Dragon. Le comité local indique qu’elle devrait passer quelques castings. Mais dans l’immédiat, la belle a surtout prévu de “se reposer, visiter et goûter des plats de Hong Kong sans avoir peur de grossir”, a-t-elle confié avec humour. 
 
Le titre de Miss Chinese International 2019 est revenu à Here Chan de Hong Kong. La première dauphine est Stephanie Wang de Hawaii et la deuxième dauphine Gina Wu de Los Angeles.
 
 

Rédaction web avec J.-B. C

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV