mardi 11 mai 2021
A VOIR

|

Morgane Yueng dans le top 5 de Miss Chinese International, « du jamais vu »

Publié le

Publié le 01/03/2019 à 10:41 - Mise à jour le 01/03/2019 à 10:41
Lecture 2 minutes

La Polynésie n’est pas peu fière. La belle Morgane Yueng a réussi à se hisser dans le top 5 de l’élection Miss Chinese International 2019, vendredi soir à Hong Kong.
 
« C’est du jamais vu depuis qu’on participe à l’élection de Miss Chinese, s’est réjoui ce samedi matin Georges Vanffaut, le responsable général du comité Miss Dragon. Nous avons arrêté d’envoyer nos filles pendant une dizaine d’années. On a repris l’année dernière et nous sommes très fiers du parcours des deux candidates que nous avons eu. L’année dernière avec Linda Chung qui a été engagée par TVB pour être artiste. Cette année avec Morgane dans les cinq premières, ça ne s’est jamais vu. »
 
Pour le responsable général, c’est une première qui est sûrement due au changement du comité organisateur de l’élection Miss Chinese International. « Avant la langue était primordiale, il fallait parler mandarin ou cantonnais, explique-t-il. Depuis qu’ils ont changé de comité, c’est beaucoup Hong Kong qui organise et ils acceptent l’anglais. Ils ont revu leurs critères parce qu’il y a des filles qui viennent du Laos, de Bangkok et qui ne parlent pas forcément chinois. Donc c’est une ouverture qui est bien pour nos filles » et qui permet au comité Miss Dragon de « croire » que le titre pourra un jour revenir à l’une de ses miss.
 
 
 

De son côté, Morgane Yueng a confié sur sa page Facebook être « plus qu’heureuse d’avoir pu aller jusqu’au top 5, ce qui était vraiment inattendu pour moi ! » Elle pense notamment que c’est grâce à sa prestation de ‘ori tahiti qu’elle a pu aller aussi loin.
 
« Cette expérience m’a permis de gagner en confiance, en assurance, mais surtout en patience et en compréhension, a-t-elle poursuivi. Merci à tous pour votre soutien et votre bonne énergie, j’ai constaté que Tahiti était derrière moi et ça m’a donné beaucoup de force. »
 
La suite n’est pas encore déterminée pour notre Miss Dragon. Le comité local indique qu’elle devrait passer quelques castings. Mais dans l’immédiat, la belle a surtout prévu de « se reposer, visiter et goûter des plats de Hong Kong sans avoir peur de grossir », a-t-elle confié avec humour. 
 
Le titre de Miss Chinese International 2019 est revenu à Here Chan de Hong Kong. La première dauphine est Stephanie Wang de Hawaii et la deuxième dauphine Gina Wu de Los Angeles.
 
 

Rédaction web avec J.-B. C

infos coronavirus