lundi 26 septembre 2022
A VOIR

|

L’urbanisation de la Polynésie en question lors d’un séminaire

Publié le

Quel avenir pour l’urbanisation de la Polynésie ? Une réflexion actuellement menée par l’agence d’urbanisme Opua. Elle organise un séminaire en présence du réseau national des agences d’urbanismes mais également d’agences ultramarines. L’occasion d’échanger, de réfléchir ensemble et de s’inspirer de chacun.

Publié le 25/08/2022 à 16:46 - Mise à jour le 26/08/2022 à 12:01
Lecture 2 minutes

Quel avenir pour l’urbanisation de la Polynésie ? Une réflexion actuellement menée par l’agence d’urbanisme Opua. Elle organise un séminaire en présence du réseau national des agences d’urbanismes mais également d’agences ultramarines. L’occasion d’échanger, de réfléchir ensemble et de s’inspirer de chacun.

Dans cette salle, chacun s’imprègne du savoir de l’autre. Ici, l’agence Opua dédiée à l’aménagement et au développement durable de la Polynésie travaille en commun avec la fédération nationale et des directeurs d’agences d’Outre-mer. Tous réfléchissent à deux thématiques : la gestion du littoral et la revalorisation des centres-villes : “C’est un séminaire qui a un double objectif : d’abord de réunir nos partenaires de la fédération nationale des agences d’urbanisme avec sa déléguée générale qui est présente avec nous et de réunir aussi 5 agences qui sont venues et des outre-mer, et de l’hexagone. Donc on a l’agence de La Réunion, de la Martinique, de la Guyane pour les outre-mer, et les directeurs des agences de Dunkerque et de Bayonne dans le Sud-Ouest de la France. Le deuxième objectif c’est de traiter deux thèmes qui feront partie de notre programme d’activité de l’agence opua. Le thème du littoral et de la valorisation du littoral, et un second thème des centre-ville, de la revalorisation des centres-villes. Donc des sujets qui concernent l’ensemble des communes du fenua. (…) L’objectif c’est d’abord de faire des constats, de permettre de voir comment la question du littoral est abordée en Polynésie et de faire des comparaisons avec ce qui se passe actuellement dans les autres outre-mer ou sur les littoraux de l’hexagone et de voir comment ensuite on pourrait adapter finalement ces résultats sur la Polynésie et sur l’ensemble des territoires. Et pour les centres-villes c’est un peu pareil (…)”, explique Olivier Solari, directeur de l’agence Opua.

Crédit : Tahiti Nui Télévision

S’enrichir des savoir-faire et de l’expérience de chacun, une aubaine aussi pour les agences des territoires d’Outre-mer confrontées aux mêmes problématiques que la Polynésie : “On est sur un même territoire. Nous on vit entre la mer et derrière c’est tout de suite la montagne. On est comme vous (..) Vous avez des reliefs un peu plus hauts. Nous on a quelques plaines qui nous permettent de grimper un peu plus mais c’est vraiment les mêmes préoccupations, estime le directeur adjoint de l’Agence de Développement Durable, d’Urbanisme et d’Aménagement de la Martinique Christophe Denise. Donc la question des réseaux, l’assainissement collectif, c’est une question majeure ici. La question du littoral, de l’érosion, la question des risques et la question des centralités : comment on fait pour expliquer aux gens qu’on ne pourra pas tous aller construire loin des centres ? Et aussi pour terminer, il y a la question de l’accès, des mobilités.”

Toutes ces réflexions sur une urbanisation durable en Polynésie seront menées encore jusqu’à demain. Les travaux seront ensuite synthétisés et restitués.   

infos coronavirus