dimanche 25 septembre 2022
A VOIR

|

Les PGA des communes de Arue, Nuku Hiva et Ua Pou en révision

Publié le

Le Conseil des ministres a acté ce jour le lancement de la révision des PGA de Arue, Nuku Hiva et Ua Pou.

Publié le 21/09/2022 à 17:44 - Mise à jour le 21/09/2022 à 17:54
Lecture 2 minutes

Le Conseil des ministres a acté ce jour le lancement de la révision des PGA de Arue, Nuku Hiva et Ua Pou.

Le schéma d’aménagement général de la Polynésie française (SAGE), adopté le 24 août 2020, prévoit l’obligation pour les communes de plus de 1 000 habitants de se doter d’un Plan général d’aménagement (PGA) compatible au SAGE.

Ainsi, depuis cette adoption, suites aux délibérations des conseils municipaux idoines, le Conseil des ministres a acté l’adoption du PGA révisé de la commune de Mahina, le lancement de l’élaboration du PGA de la commune de Faa’a, et la révision des PGA des communes de Papeete et Pirae.

La Direction de la construction et de l’aménagement (DCA) est en charge du pilotage de cette démarche de mise en compatibilité des PGA au SAGE, en étroite collaboration avec l’agence d’aménagement Opua qui a été créée à cet effet. C’est ainsi que 3 nouvelles communes ont délibéré récemment pour une révision de leur PGA : Arue, Nuku Hiva, et Ua Pou.

Concernant la commune de Arue, les études d’élaboration du PGA avaient été ordonnées à plusieurs reprises sans que ces démarches n’aboutissent. Ainsi, encore aujourd’hui, c’est le plan directeur d’urbanisme élaboré en 1965 qui fait office de règles à construire sur la commune de Arue. Par délibération du Conseil municipal le 19 octobre 2021, la commune de Arue confirme sa volonté de se doter d’un document d’aménagement et sollicite le lancement des études d’élaboration du PGA de la commune. Les objectifs affichés dans la décision du Conseil municipal sont de cadrer et contraindre l’évolution territoriale de la commune suite à l’observation, ces dernières années, d’une urbanisation rapide qui a engendré quelques problématiques liées à l’absence d’outils réglementaires.

Pour Nuku Hiva, le PGA avait été révisé dernièrement en 2016. Cependant, outre la mise en compatibilité de celui-ci au SAGE, la commune a souhaité apporter quelques modifications sur des emprises réservées, sur des surfaces agricoles, et sur plusieurs zones d’équipement. Enfin, ce PGA révisé intègrera pleinement des prescriptions relatives au classement en cours des îles Marquises au patrimoine mondial de l’Unesco.

À Ua Pou, le PGA a été élaboré en 2007 et n’avait pas encore été révisé. Outre la problématique du classement de l’Unesco qui est identique à celle mise en avant pour la commune de Nuku Hiva, de nombreux points nécessitaient une mise en révision, outre celui de la compatibilité avec le SAGE, comme par exemple les emprises réservées à lever et les nouvelles emprises à poser, la simplification du zonage notamment quant à la constructibilité des parcelles ou l’organisation du développement dans les baies et fonds de vallées.

infos coronavirus