mardi 1 décembre 2020
A VOIR

|

L’OPT réceptionne 6 tonnes de colis et courriers en attente depuis février

Publié le

Depuis plusieurs mois, de nombreux usagers peinent à accéder à leurs colis et commandes effectués dans le Pacifique Sud. Le Fare Rata vient de recevoir un container avec à l'intérieur plus d'un millier de sacs postaux. Ils sont en cours de traitement par les services de l'Office des postes qui précise qu'un retour à la normale n'est pas pour tout de suite...

Publié le 21/11/2020 à 11:22 - Mise à jour le 23/11/2020 à 10:30
Lecture 2 minutes

Depuis plusieurs mois, de nombreux usagers peinent à accéder à leurs colis et commandes effectués dans le Pacifique Sud. Le Fare Rata vient de recevoir un container avec à l'intérieur plus d'un millier de sacs postaux. Ils sont en cours de traitement par les services de l'Office des postes qui précise qu'un retour à la normale n'est pas pour tout de suite...

Ce n’est pas la hotte du Père Noël mais un container plein à craquer qu’a reçu le Fare Rata. À l’intérieur : plus de 6 tonnes de marchandises réparties dans près de 1 000 sacs postaux. Des denrées restées bloquées depuis le mois de février 2020, en provenance essentiellement d’Asie et d’Océanie.

Ces paquets sont actuellement en cours de traitement.

Une partie des marchandises reçues au Fare Rata – Crédit photo Office des Postes et Télécommunications de Polynésie

Les services de l’Office des postes précisent qu’il s’agit d’un arrivage exceptionnel et que toutes ses équipes se mobilisent avec les opérateurs internationaux pour permettre l’acheminement de ces envois.

Ils ajoutent que compte tenu du contexte sanitaire, un retour à la normalité est attendu mi 2021 .

Les sacs postaux entreposés au Fare Rata – Crédit photo Office des Postes et Télécommunications de Polynésie
Le container reçu par le Fare Rata – Crédit photo Office des Postes et Télécommunications de Polynésie

infos coronavirus

À partir du 15 décembre, retour à la normale pour les voyages France – Polynésie

Les Français retrouveront avec la levée du confinement la liberté de circulation à partir du 15 décembre, a affirmé mardi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, expliquant qu'il n'y avait "aucun problème à réserver" un billet d'avion pour les outremers.