lundi 17 mai 2021
A VOIR

|

Les Tamari’i Ha’uti et To Tiare victimes d’un usurpateur

Publié le

Publié le 08/02/2015 à 8:25 - Mise à jour le 08/02/2015 à 8:25
Lecture 2 minutes

Organisatrice du concert « Tamari’iHa’uti » qui aura lieu le 27 février prochain à To’ata, l’association To Tiare a été victime d’un usurpateur.
 
Vendredi dernier, l’association a été alertée qu’un usurpateur sévissait aux abords du supermarché Champion Mahina. L’homme se ferait passer pour un membre de l’association et chercherait à recueillir des dons pour aider les enfants du Village d’Enfants SOS de Papara. Cet individu, encore non identifié, se sert de l’image et de la cause pour faire appel à la générosité des gens. Dans un communiqué, l’association To Tiare et l’association Village d’Enfants SOS de Papara condamnent fermement cette action.
 
L’association To Tiare ne récolte pas de dons au profit du Village d’enfant, seuls les bénéfices du concert des Tamari’i Ha’uti seront reversés à travers la vente des billets, disponibles uniquement aux billetteries des magasins Carrefour, chez Radio 1 et Tiare FM.
 
L’association To Tiare a lancé une alerte sur sa page Facebook « Tamari’i Ha’uti » pour avertir la population, ce qui a permis de recueillir quelques témoignages. Il semblerait que cet usurpateur sévisse aussi à Taravao. Une main courante doit être déposée aujourd’hui lundi à la gendarmerie.
 
Dans son communiqué, l’association To Tiare appelle toutes les personnes disposant d’informations ou ayant été victime de se manifester en se rendant à la gendarmerie, en envoyant un message sur sa page Facebook « Tamari’iHa’uti » ou en appelant au 87 32 47 32.
 
L’association To Tiare tient à exprimer ses plus sincères excuses aux victimes que cet usurpateur a pu duper. 

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...