vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Les scolaires sensibilisés à l’excès de sucre

Publié le

Publié le 24/10/2018 à 15:29 - Mise à jour le 24/10/2018 à 15:29
Lecture 2 minutes

Les quatre salles du cinéma Majestic étaient pleines à craquer, ce jeudi matin, pour la projection spéciale du film SugarLand. Dans le public, 778 élèves du primaire au lycée, issus de 17 établissements publics et privés de Tahiti. Et dans l’esprit des organisateurs, le relais éco-école Fédéscol, un objectif : « sensibiliser, faire de l’éducation au développement durable », explique Florence Vidal, référente Fédéscol. « Et SugarLand, en fonction de son thème, allie parfaitement les questions d’alimentation, de santé, de bien-être personnel et d’écologie, poursuit-elle. Donc ça me semblait essentiel qu’un maximum d’élèves ait la chance de voir ce film pour réfléchir à leurs pratiques en termes d’alimentation et comprendre que ce qu’ils mangent impacte non seulement l’environnement mais surtout leur santé, et c’est le bien le plus précieux. »
 
Le film documentaire SugarLand, de l’Australien Damon Gameau, dénonce les sucres cachés contenus dans les aliments. À la fois ludique et pédagogique, il retrace l’aventure du réalisateur acteur qui va ingurgiter plus de 2 400 cuillères à café de sucre en 60 jours. « C’est très parlant, il y a des séquences très ludiques, des séquences qui font un petit peu peur, reprend Florence Vidal. C’est parfois un peu complexe aussi, parce qu’il y a des explications scientifiques, mais je pense que pour chacun, quel que soit son âge, on peut remettre en cause, réfléchir, trouver des enseignements et j’espère que les élèves en parleront avec leurs professeurs pour justement continuer la réflexion. »
 
Certains avaient déjà commencé à travailler dessus depuis quelques semaines, comme la classe de CM2 Fara de l’école primaire de Tamahana. « En classe, on a regardé la bande-annonce et on a noté des mots clés pour savoir à peu près de quoi parlait le film, explique Gilles, l’un des élèves. On a aussi apporté les emballages de nourriture qu’on consommait chez nous pour savoir quels aliments qu’on mange tous les jours contiennent du sucre. »
 
Aucune autre projection n’est prévue pour le moment.
 

Rédaction Web avec Naea Bennett

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu