samedi 31 juillet 2021
A VOIR

|

Les policiers et les pompiers de Mahina ont déménagé

Publié le

Publié le 09/03/2019 à 15:00 - Mise à jour le 09/03/2019 à 15:00
Lecture 2 minutes

Balais et éponges à la main : les mutoi et agents municipaux ont procédé à un bon dépoussiérage des anciens locaux du RSMA ce week-end avant d’y déménager leurs services. “On n’avait pas d’autres lieux qui permettaient d’accueillir ces deux services de sécurité. Donc le programme d’aménagement nous permet d’occuper temporairement ces locaux [qui] sont assez bien tenus. On a du faire un grand nettoyage et remettre un bon coup de peinture pour mieux accueillir la population” explique Tamatoa Taurua, directeur général des services adjoint de la mairie de Mahina

Les services de sécurité et de secours de la commune sont provisoirement installés en face de Super Mahina, côté mer, à 200 mètres des anciens locaux, situés eux en bas de Mahinarama : “Les service publics fonctionnent comme d’habitude. Pour les administrés, la seule chose qui va changer, c’est qu’ils ne pourront plus aller là où se trouvait habituellement les services. Ils vont devoir se rendre sur le nouveau site” précise Tamatoa.

Durant six mois, les locaux de la police municipale et de la caserne de Mahina vont faire l’objet de travaux de sécurisation du talus qui s’est effondré il y a quelques mois. À cause des travaux, “il y aura énormément de nuisances sonores qui vont venir perturber le service public, et notamment la sécurité des agents et des usagers. C’est pour cela que nous avons souhaiter déplacé ces deux services” poursuit Tamatoa. Avec son équipe, ils réintégreront ensuite les locaux d’origine.

Les pompiers sont installés dans leurs nouveaux locaux depuis le début de la semaine. Ils prennent leurs marques et le public aussi.  “C’est grand, on a de quoi faire ici. C’est assez perturbant encore pour les équipes, le temps qu’on prenne nos repères… Cela va mettre 2-3 semaines, après, ça va aller” déclare Matahi Virassamy, responsable d’équipe des pompiers de Mahina.

Une fois les travaux terminés en bas de Mahinarama, les terrains militaires, eux, devraient être profondément remaniés. Ils ont vocation à devenir le poumon économique de Mahina. Un marché municipal, une station d’épuration et une salle polyvalente devraient y être aménagés.

Rédaction web avec Laure Philiber

infos coronavirus