samedi 21 mai 2022
A VOIR

|

Les moniteurs d’éducation canine du fenua en formation

Publié le

À Pirae, 8 bénévoles issus des quatre clubs canins du territoire suivent actuellement le monitorat d’éducation canine 1er degré. Cette formation, qui s’étale sur deux semaines, est dispensée par une formatrice venue spécialement de l'Hexagone.

Publié le 13/02/2022 à 15:37 - Mise à jour le 13/02/2022 à 15:51
Lecture 2 minutes

À Pirae, 8 bénévoles issus des quatre clubs canins du territoire suivent actuellement le monitorat d’éducation canine 1er degré. Cette formation, qui s’étale sur deux semaines, est dispensée par une formatrice venue spécialement de l'Hexagone.

Comprendre le comportement du chien et travailler avec son propriétaire afin qu’une relation sociable et durable s’installe entre eux, tel est l’intérêt de cette formation de moniteur d’éducation canine. “Le problème souvent de certains comportements qu’on ne veut pas, c’est l’homme qui les induit, d’où la formation des moniteurs qui vont transmettre ce savoir et le savoir-faire à la personne. Par exemple, si mon chiot saute sur moi, je le regarde, je lui parle, je peux lui dire oui ou non, pour lui, c’est déjà de l’attention. Il est content et il va le faire. Du coup, c’est nous, l’homme qui induisons ces erreurs-là” explique Jeanine Kreiss, la formatrice.

Si la formation s’étale sur 3 mois en France, du fait du coût et de l’éloignement, elle est condensée sur une période de deux semaines au fenua, avec de la théorie en matinée et de la pratique en après-midi. “Cela va être sur le comportement des chiens, des chiots, sur la cynophilie. Il y a même une partie vétérinaire” indique Magali Medard, stagiaire, membre du club canin de Pirae.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

La formation vient répondre à un souhait des clubs du fenua d’avoir des personnes qualifiées, afin d’accueillir au mieux les adhérents, et d’autre part, elle permet, en partie, de lutter contre l’errance des chiens. “C’est toujours indispensable d’éduquer son chien, c’est ainsi qu’on va lutter contre les abandons et les morsures. Un chien bien éduqué ne posera pas de problème à la maison et à la société. C’est un peu le but des clubs canins, de faire en sorte que les chiens soient bien intégrés dans la famille et la société” précise Véronique Munsch, coordinatrice technique territoriale des activités cynophiles.

Les stagiaires qui le désirent pourront développer leurs connaissances avec d’autres formations complémentaires telles que la formation école du chiot ou le monitorat d’éducation canine 2nd degré.

infos coronavirus