jeudi 16 septembre 2021
A VOIR

|

L’école du Taaone ouverte aux enfants des soignants du CHPF

Publié le

C’est le seul établissement scolaire qui laisse encore entrer les élèves. Depuis mercredi, l’école primaire du Taaone accueille gratuitement les enfants du personnel soignant du CHPF, du lundi au vendredi, de 6 heures à 19 heures. Sur place, une continuité pédagogique est assurée par classe de 16 élèves maximum. Des activités périscolaires y sont également proposées. Quant aux repas, ils sont fournis par le centre hospitalier.

Publié le 26/08/2021 à 17:05 - Mise à jour le 27/08/2021 à 9:39
Lecture < 1 min.

C’est le seul établissement scolaire qui laisse encore entrer les élèves. Depuis mercredi, l’école primaire du Taaone accueille gratuitement les enfants du personnel soignant du CHPF, du lundi au vendredi, de 6 heures à 19 heures. Sur place, une continuité pédagogique est assurée par classe de 16 élèves maximum. Des activités périscolaires y sont également proposées. Quant aux repas, ils sont fournis par le centre hospitalier.

C’est une scène exceptionnelle en période de confinement : à l’école primaire du Taaone, des classes sont ouvertes aux enfants des soignants, du niveau STP à la sixième. Une continuité pédagogique est effectuée grâce aux enseignants volontaires des circonscriptions de Papeete-Pirae, Faa’a et Mahina, avec une auxiliaire de vie scolaire en renfort. Caroline Moyen est une enseignante volontaire, cela fait 31 ans qu’elle exerce dans cette école : “Je voulais aider les soignants qui sont très sollicités et à cran, de recevoir leurs enfants et leur permettre d’accéder aux apprentissages. (…) J’interviens sur des petites activités personnelles. J’ai envie de travailler avec eux sur la production d’écrits, des petits arts visuels… c’est au feeling avec les enfants. Ils ont pas forcément envie de rester toujours dans leur livrets, mais ils ont besoin un peu de faire d’autres choses”.

En dehors du temps scolaire, des activités ludiques et créatives sont organisées par l’association jeunesse Tumuhiva. Mercredi, ils étaient 43 élèves présents sur 53 inscrits. Un chiffre qui varie chaque jour selon le planning des parents. Le dispositif avait déjà été mis en place l’an passé. Face à la flambée des cas, il a été renouvelé.  “C’est une volonté de la ministre de l’Éducation qui s’est aussi associée au ministre de la Santé. Chaque maillon de la chaîne est importante. On a les personnels de l’éducation, mais aussi les personnels de l’association, les personnels de la mairie, les personnels de la DGEE, les personnels administratifs financiers. C’est vraiment une chaîne humaine” indique Corinne Grasset, inspectrice de l’Éducation, en charge de la circonscription Papeete-Pirae.

Les enseignants ou professeurs des écoles volontaires peuvent encore s’inscrire. Pour cela, ils doivent contacter la circonscription de Papeete-Pirae. 

infos coronavirus