lundi 17 mai 2021
A VOIR

|

L’armée recrute

Publié le

Publié le 11/07/2014 à 5:00 - Mise à jour le 11/07/2014 à 5:00
Lecture < 1 min.

Au Centre de recrutement de Arue, les réunions d’informations orientent les participants sur les possibilités de carrière. L’armée propose des contrats de 5 ans minimum en métropole. L’argument séduit les jeunes avec ou sans diplôme, qui craignent ne pas trouver de travail en Polynésie française.
Ils ont tous un profil différent. Diplômé ou non, leur objectif est le même : trouver un emploi ! Les candidats devront passer des tests psychotechniques et sportifs, ainsi qu’une visite médicale avant d’obtenir le feu vert pour entamer une carrière.
La Polynésie représente 20% du recrutement Outre-mer de l’armée de terre. Les contrats de 5 à 10 ans avec des perspectives d’évolution motivent les candidats. Avec un bac technologique en poche, Tevaihau souhaite obtenir un emploi durable.
Tamatoa a une licence en économie. Il peut intégrer l’armée comme officier. Il a toujours souhaité devenir militaire. Alors quitter Tahiti ne lui pose aucun problème.
Chaque semaine le Cirfa évalue une trentaine de jeunes. Les filles sont moins nombreuses que les garçons. Mais certaines comme Poerava, 17 ans, franchissent le pas et s’informent sur les métiers à pourvoir .
Depuis le début de l’année, 106 jeunes Polynésiens ont déjà rejoint la métropole.
 

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...