vendredi 27 novembre 2020
A VOIR

|

La marche sur le feu : renouer avec la culture et la partager

Publié le

Publié le 01/07/2015 à 13:03 - Mise à jour le 01/07/2015 à 13:03
Lecture < 1 min.

La traditionnelle marche sur le feu, umu iti, s’est déroulée hier mercredi au Mahana park. Comme chaque année, l’événement a attiré de nombreuses personnes. Certains ont fait le déplacement par simple curiosité, d’autres pour renouer avec leur culture. 
On retrouve souvent des couples, futurs ou jeunes mariés. « C’est un retour dans la culture locale. On est Polynésiens donc on avait envie de vivre ça. C’est une première », explique un futur marié. « C’est une sorte de renouveau dans notre vie de couple », tente d’expliquer à son tour sa compagne. 

Le grand prêtre, Raymond Graffe, s’est dit heureux et « très fier » d’officier cette cérémonie et de partager cet aspect de la culture polynésienne au plus grand nombre. « Je crois que ce partage de la culture doit s’effectuer avec toutes les ethnies », déclare-t-il au micro de Tahiti Nui Télévision. « Nous sommes le seul peuple de l’univers à faire traverser la population sur la fournaise. Il y a d’autres pays qui pratiquent la marche sur le feu. Mais elle est réservée uniquement à une élite et aux grands prêtres, mais pas au public, pas à la population », explique Raymond Graffe.  

Rédaction Web (Interviews : Esther Parau Cordette)

Des futurs mariés font la marche sur le feu

Raymond Graffe, Grand prêtre

infos coronavirus