samedi 24 octobre 2020
A VOIR

|

Formation obligatoire pour les parents accompagnateurs à la piscine

Publié le

Depuis quelques mois, impossible d'accompagner des enfants aux activités natation de leur école sans passer des tests. C'est une obligation pour tous les parents. Une trentaine d'entre eux se sont plié à l'exercice, mercredi matin à la piscine Taina.

Publié le 11/10/2019 à 11:39 - Mise à jour le 11/10/2019 à 11:39
Lecture < 1 min.

Depuis quelques mois, impossible d'accompagner des enfants aux activités natation de leur école sans passer des tests. C'est une obligation pour tous les parents. Une trentaine d'entre eux se sont plié à l'exercice, mercredi matin à la piscine Taina.

Nager 25 mètres et attraper un objet au fond de la piscine. Rien de plus facile en apparence, et pourtant, il arrive que certains parents n’y parviennent pas. Le but est de sécuriser les sorties natation des écoles maternelles et primaires.

Plusieurs parents volontaires, prévenus la veille, n’ont pas pu venir. Promis, il y aura d’autres tests. Mais c’est urgent, car les cours de natation vont commencer. Et pour les maternelles, il faut un adulte pour huit enfants. L’an dernier, la plupart des parents n’avaient pas suivi ce test et beaucoup de cours de natation ont dû être annulés.

Pour avoir le droit d’accompagner ces enfants, il faut aussi suivre une heure de formation théorique. La DGEE se charge de vérifier le passé judiciaire des parents bénévoles et leur donne des conseils pour encadrer un atelier sous l’autorité de l’enseignant. Objectif de l’Education nationale : que tous les enfants sachent nager à l’entrée en sixième. Ce qui n’est pas encore le cas.

Une nouvelle session sera proposée ce samedi matin. Le rendez-vous est donné à 8 h 30 à l’école To’ata, puis les tests se feront à la piscine de Tipaerui.

infos coronavirus