Fare OPH : une nouvelle procédure pour les demandes de permis de construire et de certification de conformité

Publié le

À partir du 1er mai, il faudra suivre une nouvelle procédure pour les demandes de permis de construire et de certification de conformité des fare OPH. Elle vise à simplifier les démarches pour les demandeurs et à accélérer le traitement des dossiers.

Publié le 17/04/2024 à 17:15 - Mise à jour le 18/04/2024 à 9:14

À partir du 1er mai, il faudra suivre une nouvelle procédure pour les demandes de permis de construire et de certification de conformité des fare OPH. Elle vise à simplifier les démarches pour les demandeurs et à accélérer le traitement des dossiers.

En 2023, la direction de la Construction et de l’Aménagement (DCA) a enregistré 3 300 demandes de permis de construire, parmi lesquelles 35 % concernaient des fare OPH, selon le Pays. Une « forte demande » qui a mis en lumière la nécessité d’une approche « plus efficace pour gérer les autorisations de construction et assurer la conformité des projets ».

À partir du 1er mai prochain, les formalités relatives au retrait et au dépôt des demandes de permis de construire des fare OPH, pour Tahiti et Moorea, seront centralisées à l’Office Polynésien de l’Habitat. Ces démarches s’effectueront à l’agence des Remparts, située à Papeete, ainsi que dans les bureaux de la direction de la Maîtrise d’ouvrage de l’OPH basés dans la zone industrielle de Tipaerui. 

Pour Tahiti et Moorea, toutes les demandes de permis de construire concernant les fare OPH, seront préalablement examinées par les services de l’OPH avant d’être transmises à la DCA. Cette pré-évaluation vise à garantir la conformité des projets avec les normes en vigueur et à accélérer leur validation.

Pour les Tuamotu-Gambier, l’OPH se chargera d’instruire les demandes de conformité pour les fare OPH, la DCA délivrant la certification de conformité sur la base d’une checklist précise.

Dernières news