lundi 12 avril 2021
A VOIR

|

Faa’a : exercice incendie grandeur nature à l’école Saint-Hilaire

Publié le

Un faux départ de feu, un faux blessé et une vraie évacuation... Les élèves de l'école Saint-Hilaire de Faa'a ont participé ce vendredi matin à un exercice incendie grandeur nature.

Publié le 19/03/2021 à 15:13 - Mise à jour le 19/03/2021 à 15:13
Lecture 2 minutes

Un faux départ de feu, un faux blessé et une vraie évacuation... Les élèves de l'école Saint-Hilaire de Faa'a ont participé ce vendredi matin à un exercice incendie grandeur nature.

L’ensemble des élèves présents à l’école Saint-Hilaire, ce vendredi matin, ont été évacués de l’établissement aux environ de 8h12. C’est à cet instant que l’alarme s’est déclenchée : une épaisse fumée s’est dégagée de la salle polyvalente dont dispose la structure. Suite à ce début d’incendie, les élèves et le corps enseignant de l’école sont sortis et ont pris place sur le terrain de football. Une personne manquait à l’appel, ce dernier se trouvait à proximité de l’incendie, dans la salle des maîtres. Dans la foulée, les pompiers ont débarqué. Les lances d’incendie déployées, les pompiers montent à l’étage dégager le blessé. L’incendie a été plus que rapidement maîtrisée.

Ce faux départ de feux et ce faux blessé font partie du scénario imaginé pour cet exercice d’évacuation en cas d’incendie grandeur nature. Élaboré par l’administration, en partenariat avec les équipes de secours, les pompiers et la police municipale cet exercice avait pour seul but « d’observer les modalités d’évacuation des personnes présentes dans l’enceinte scolaire », explique le proviseur de l’établissement, Christophe Tautumapihaa.

« Après toutes les vérifications, l’exercice a duré moins de 6 minutes, déclare de son côté Vairaatoa Banner, coordinateur de l’opération. Les enfants ont retenu la leçon : si l’alarme se déclenche, il faut sortir, sans se bousculer, en rang et en silence ! »

Cet entraînement a mobilisé 518 personnes, élèves et personnels. Cette simulation s’inscrit dans la mise à jour du dispositif de plan particulier de mise en sûreté, le PPMS, mis en place depuis 2019 dans les écoles. Elle a été initiée par la Direction de la Sécurité Publique et du Citoyen de la commune.

infos coronavirus