mercredi 18 septembre 2019
A VOIR

|

Elevage porcin à Taravao : les habitants montent au créneau

Publié le

Publié le 12/07/2018 à 14:17 - Mise à jour le 12/07/2018 à 14:17
Lecture 2 minutes

Le projet d’élevage porcin sur le plateau de Taravao inquiète. Initié par la SCEA Polycultures de Bruno Wa, il compterait à terme près de 2000 bêtes. La mairie de Taiarapu-Ouest a lancé une pétition pour exprimer son opposition à ce projet. Ce vendredi matin, les élus se sont réunis lors d’un conseil municipal extraordinaire pour faire le point sur leur position. La majorité des conseillers souhaite plus d’éléments sur le projet.

>>> Lire aussi : Taiarapu-Ouest se mobilise contre l’installation d’un élevage de porcs sur le plateau de Taravao

Certains habitants de Taiarapu-Est et Ouest se sont eux regroupés en collectif pour militer contre cette installation. Ils voient dans cette exploitation une menace environnementale et économique. Roca, un des membres, tonne :  ” Actuellement, on n’a pas d’eau au plateau de 23h30 à 4 heures du matin. Avec 1 800 porcs, ils vont prendre sur le réseau d’eau, on va avoir de l’eau quand ? Economiquement, je ne suis pas sûr qu’un grand élevage soit viable. Pour qu’il le soit, il faut que Wan obtienne les subventions du territoire, défiscalisation et autres… C’est nous qui payons pour ça. Pourquoi aider Wan comme on le fait plutôt que d’aider les petits propriétaires ? C’est une aberration ! Ça suffit !”

> Prolonger l’enquête publique

Ce vendredi, le collectif a organisé une petite manifestation devant la mairie de Vairao. Ils ont rencontré le maire de Taiarapu-Est, Anthony Jamet. Au sortir de cette entrevue, le tāvana a fait le point sur les revendications du collectif et sur son positionnement. Il explique : “Le collectif demande de repousser l’échéance de l’enquête publique. Elle doit s’arrêter le 19 juillet mais il souhaite l’étendre à la population de Taiarapu-Ouest (NDLR : l’étude d’impact ne concerne que Taiarapu-Est). De notre côté, nous avons demandé au collectif de rencontrer les promoteurs et d’engager un débat contradictoire sur les différents points comme la question du remblai, des effets sonores, du nombre de carcasses, du lisier…”

Anthony Jamet a affirmé ne pas avoir de position lui-même sur le projet. Le premier élu préfère attendre d’en discuter avec l’ensemble de son conseil municipal. « J’attends la réunion du prochain conseil municipal pour me positionner. Il est utile que tous les éléments réclamés par le collectif soient donnés », avant d’ajouter : ” On ne peut pas se désolidariser d’une démarche constructive.”
Le collectif projette d’organiser dans les prochains jours une manifestation devant la mairie de Vairao. Le projet d’élevage porcin au plateau de Taravao n’a pas fini de faire parler de lui.
 

Rédaction web avec Brandy Tevero

 

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Turama – Décrochage scolaire : qui est concerné, comment...

La Mission de lutte contre le décrochage scolaire a fait sa rentrée. La MLDS aide chaque année des jeunes qui sortent du système scolaire. Les inscriptions sont toujours plus nombreuses. Un nouveau centre a ouvert ses portes à Raiatea. Pour évoquer le sujet du décrochage scolaire, Jean-Jacques Hénault, inspecteur de l'éducation nationale était notre invité du journal.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV