samedi 8 mai 2021
A VOIR

|

Des milliers de personnes ont marché contre la violence

Publié le

Publié le 18/09/2015 à 15:10 - Mise à jour le 18/09/2015 à 15:10
Lecture 2 minutes

Trois mille Polynésiens, pour la plupart vêtus de blanc, ont marché contre la violence, samedi après-midi à Tahiti, selon la police. Ils étaient 4000, selon les organisateurs, à se rejoindre au centre-ville de Papeete à 17 heures.

« C’est véritablement une marche pour la non-violence. Ce n’est pas une marche pour Sandy. Sandy a eu tous les hommages (…) J’ai été très touché par les témoignages de sympathie. Aujourd’hui, je dis « stop » à cette violence, toute forme de violence : l’enfant qui est battu, la jeune fille qui est violée, toute forme de violence », a témoigné Stanley Ellacott, le père de Sandy, victime d’une agression mortelle à Bora Bora. 
« Je sais qu’il y a des associations qui sont engagées. Il y a eu quelques marches qui se sont faites. Aujourd’hui ce n’est pas parce que c’était mon enfant, parce que j’ai une certaine notoriété, loin de là. J’ai une pensée toute particulière pour tous les gens qui ont subi ce sort, des séquelles de la violence, voire même des drames. Je suis persuadé qu’aujourd’hui c’est pour eux aussi, pour tout le monde. On ne peut plus vivre comme ça », a-t-il ajouté, marchant en tête de la foule. 

Des marches blanches ont aussi mobilisé quelques centaines de personnes sur la presqu’île de Tahiti, à Bora Bora et aux Tuamotu. 

 

Retrouvez nos interviews et nos images de la marche dans vos journaux, ce samedi sur TNTV

infos coronavirus