vendredi 27 novembre 2020
A VOIR

|

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Publié le

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.

Publié le 26/10/2020 à 14:59 - Mise à jour le 26/10/2020 à 17:22
Lecture 3 minutes

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.

Gestes barrières, maintien des distances physiques, port du masque… les communes ont acquis ces nouvelles habitudes du quotidien. Mais la propagation du virus inquiète, notamment aux îles du Vent là où les chiffres ne cessent de grimper.

Un séminaire de présentation du plan de communication et mobilisation communautaire Covid avait ainsi lieu ce lundi à la Présidence afin d’approfondir les connaissances, attitudes et pratiques (CAP) des communautés d’informer et de sensibiliser les acteurs locaux des communes de Tahiti et Moorea. Une réunion pour rappeler aussi les outils d’informations mis à disposition des communautés et acteurs locaux. « Il y a des besoins de compétences, donc ils ont besoin d’accompagnements techniques, de réponses à leurs questions. Ils ont besoin d’un point focal pour ne pas avoir à chercher l’information partout » explique Philippe Biarez, médecin chef de l’hôpital d’Afareaitu.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Ce plan de communication et de mobilisation communautaire, soutenu par l’organisation mondiale de la santé (OMS) et la communauté du pacifique vient compléter et renforcer le plan Covid Fenua, à tous les niveaux d’alerte et dans toutes ses actions. Plusieurs outils de ce plan ont été présentés aux communes : des enquêtes couplées à des visites de quartiers, des centres communautaires de soins, des comités locaux de santé ou encore des formations avec la plateforme Covid-19.

Les représentants des communes présentes ont évoqué leur besoin en guides sanitaires ou encore leur proposition pour préserver les matahiapo. Ils ont également parlé de la nécessité de connaitre les chiffres exacts de cas et leur localisation précise. Des échanges nécessaires pour les élus. « C’est surtout un partage, un partage d’éléments, d’informations, et de vécu entre les différentes communes, et avec les connaissances du service du ministère de la santé, je pense que ce partage pourra beaucoup nous apporter pour la suite » déclare Teura Iriti, maire de Arue.

Pour assurer l’accompagnement technique des communes sur la mise en œuvre de ce plan Amui, qui doit s’intégrer dans leur plan de sauvegarde communal, la plateforme Covid a engagé des collaborations avec le SPCPF (Syndicat pour la promotion des communes de Polynésie française), la protection civile du Haut-commissariat, l’Institut de la statistique de la Polynésie française, ainsi que le ministère du Tourisme (guides sanitaires).

Les communes sont un relais indispensable dans cette mobilisation générale. Ces réunions d’informations se poursuivront par des sessions en visioconférence.

infos coronavirus

Chloroquine : le conseil de l’ordre des médecins fait une mise au point

Un groupe Facebook a diffusé une liste de médecins prescrivant le protocole du docteur Raoult aux patients atteints de covid-19. Certains médecins se sont désolidarisés de ce mouvement. Le Conseil de l'ordre quant à lui, a fait un rappel par voie de communiqué.

Covid-19 : l’IEOM lance sa troisième enquête à destination des entreprises

L’Institut d'Émission d'Outre-Mer (IEOM) et ses partenaires CEROM (AFD et ISPF) lancent une troisième enquête auprès des entreprises polynésiennes sur la période juillet-novembre 2020.