mercredi 21 octobre 2020
A VOIR

|

Co-navigation : une nouvelle plateforme en projet en Polynésie

Publié le

WEB ZONE - Après le co-voiturage, c'est désormais la co-navigation qui se développe en Polynésie. Une nouvelle plateforme internet est en projet, à l'initiative d'un Polynésien.

Publié le 15/05/2019 à 8:29 - Mise à jour le 19/06/2019 à 15:41
Lecture 2 minutes

WEB ZONE - Après le co-voiturage, c'est désormais la co-navigation qui se développe en Polynésie. Une nouvelle plateforme internet est en projet, à l'initiative d'un Polynésien.

Mana Tevahitua est à l’initiative de Paseafy, une plateforme de co-navigation encore à l’état de projet. Le concept de co-navigation n’est pas nouveau en Polynésie. On se souvient notamment du site Cobaturage.fr qui a étendu ses services au fenua en 2016. Mais les services de ce type sont encore peu nombreux.

C’est en voulant rejoindre sa famille dans les îles, sans trouver aucune place à bord d’un bateau, que Mana a eu l’idée de sa plateforme. Il souhaite développer la co-navigation en Polynésie et vise en priorité une clientèle locale qui, comme lui, voudrait rejoindre des proches à un coût moindre, grâce à un moyen collaboratif et plus écologique que de gros transports comme l’avion.

> La co-navigation, qu’est-ce que c’est ? 

Comme pour le co-voiturage, il s’agit de partager un transport. Ici, un bateau. Le service est offert par un capitaine qui propose d’embarquer une personne sur un trajet qu’il a déjà défini. La plateforme Paseafy propose de réaliser le trajet autour de 3 activités : pêche de loisir, navigation de plaisance ou simple transport d’équipier.

Le site internet permettra de mettre en relation gratuitement les capitaines de bateaux de plaisance et les personnes souhaitant se déplacer.

> Une réglementation à respecter

Mais attention : la co-navigation est une pratique encadrée. C’est une prestation qui doit être occasionnelle et ne peut se transformer en activité commerciale. Un capitaine peut demander à ses passagers de payer une somme pour le trajet en co-navigation mais selon la direction polynésienne des Affaires maritimes, elle ne doit pas dépasser les coûts générés par la sortie en mer, divisés par le nombre de personnes présentes à bord, y compris le chef de bord. Les bateaux de pêche ne peuvent également transporter des passagers en co-navigation.

Paseafy devrait être lancée en milieu d’année. En attendant, Mana Tevahitua organise un grand sondage en ligne pour mieux cerner les attentes des capitaines et des équipiers.
Pour répondre au sondage des capitaines, cliquez ICI
Pour répondre au sondage des équipiers, cliquez ICI

infos coronavirus

Colis postaux et Covid-19 : une logistique impactée

L’acheminement postal de colis internationaux retrouve des délais de livraison d’avant la crise du coronavirus seulement depuis la France et les pays limitrophes. Pour les colis ou paquets commandés ailleurs dans le monde, les retards peuvent atteindre plusieurs mois...

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Teheiura et Denis Brogniart en Polynésie

Ils se connaissent très bien, mais sont pourtant en Polynésie pour deux raisons bien différentes : l'un pour le tournage de la nouvelle saison de Koh-Lanta, et l'autre pour la promotion de son livre.

Covid-19 : Macron annonce des couvre-feux pour un mois...

Le président de la République française, Emmanuel Macron serre la vis pour freiner la seconde vague. Voici les principaux points de son interview télévisée, annonçant de nouvelles restrictions :

Au lendemain des élections, la Nouvelle-Zélande enregistre un cas...

La Nouvelle-Zélande a fait état dimanche d'un nouveau cas de coronavirus, deux semaines après une déclaration de la Première ministre Jacinda Ardern qui se félicitait que son pays ait "de nouveau vaincu le virus".

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV