dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

CHPF : De nouveaux réservistes infirmiers vont arriver au fenua pour le service réanimation

Publié le

Le haut-commissaire de la République, Dominique Sorain et le président de la Polynésie française, Edouard Fritch avec le ministre de la Santé, Jacques Raynal, ont tenu une réunion avec la directrice du centre hospitalier, Claude Panero, le Président de la Commission Médicale d’Etablissement (CME), Philippe Dupire sur les capacités hospitalières.

Publié le 18/11/2020 à 13:36 - Mise à jour le 20/11/2020 à 9:04
Lecture 2 minutes

Le haut-commissaire de la République, Dominique Sorain et le président de la Polynésie française, Edouard Fritch avec le ministre de la Santé, Jacques Raynal, ont tenu une réunion avec la directrice du centre hospitalier, Claude Panero, le Président de la Commission Médicale d’Etablissement (CME), Philippe Dupire sur les capacités hospitalières.

Si les infrastructures hospitalières ne sont pas saturées à l’heure actuelle, les personnels hospitaliers sont, depuis des mois, en première ligne dans la gestion sanitaire. Il est donc indispensable de les soutenir dans leurs missions en anticipant les moyens humains nécessaires.

Lire aussi – Covid-19 : les 6 réservistes sanitaires envoyés en renfort sont arrivés

Suite à cette rencontre, il a donc été décidé de renforcer les équipes mises à disposition de l’hôpital. Pour cela, les autorités ont demandé un renfort de la réserve sanitaire dans le cadre de la solidarité nationale.

Suite à une réponse favorable, Santé Publique France prévoit de porter de 12 à 24 le nombre de réservistes infirmiers en Polynésie française. En milieu de semaine prochaine, cette nouvelle équipe complètera celle en place depuis le 5 novembre dernier et renforcera ainsi la capacité d’accueil en service de réanimation du CHPF.

Par ailleurs, ne disposant pas d’effectifs soignants en nombre suffisant, le Pays a obtenu que les 49 étudiants infirmiers de 2ème et 3ème année au sein de l’Institut de Formation des Professions de Santé Mathilde Frébault (IFSI) de Papeete, soient mobilisés afin de renforcer le personnel du CHPF dans certains services, durant une partie de leur stage, sur des postes d’aides-soignants. Cet appui important d’étudiants polynésiens viendra, dans les jours qui viennent, soutenir les équipes les plus sollicitées en activité à l’hôpital.

Ainsi, le pilotage partagé de la gestion sanitaire se poursuit pour maintenir une offre de soin adaptée à l’évolution de la situation sanitaire.

infos coronavirus

À Raiatea, le ma’a tahiti pour aider les jeunes à s’en sortir

Pour sortir du marasme économique, à Raiatea, une famille de Tumaraa mise sur un savoir-faire ancestrale : le "ahi ma'a". Depuis le début de la crise, plusieurs jeunes se retrouvent sans emploi, et le retour aux sources pourrait les aider à sortir de ce mauvais pas...

Eugène Sommers, président du CESEC : « Il y a 640 milliards qui dorment » dans les banques

Afin de faire un tour d’horizon de l’actualité, Eugène Sommers, président du Conseil Économique, Social, Environnemental et Culturel de la Polynésie française (CESEC), était l'invité de notre journal :