samedi 28 novembre 2020
A VOIR

|

Affluence de lettres au secrétariat du Père Noël

Publié le

Publié le 19/12/2018 à 16:18 - Mise à jour le 19/12/2018 à 16:18
Lecture 2 minutes

Les lutins du Père Noël ne savent plus où donner de la tête. Les courriers d’enfants affluent de partout avec leurs demandes de cadeaux. Du coup, du côté de la Poste de Papeete, des agents ont été réquisitionnés pour intégrer le secrétariat du Père Noël.
 
Dans ce petit bureau, Raivahine, Imeria et Karelle ouvrent chaque enveloppe, lisent chaque lettre, et y répondent sans faute par une carte postale pré-imprimée par le Père Noël avec le message suivant : « J’ai bien reçu ta lettre, et noté dans le Grand Livre tout ce que tu désires. Sois bien sage pour mériter les cadeaux que tu vas recevoir. Je t’embrasse, Père Noël. »
 
« Grâce à cette carte, on espère leur apporter beaucoup de joie, d’amour et de bonheur », explique Raivahine, lutine par intérim. Sauf que certaines demandes sont parfois difficilement réalisables, même pour le Père Noël… Ces demandes spéciales déclenchent des émotions chez les lutins, comme celle de la petite Apetahi qui, « cette année, ne veux pas de cadeaux ». « Ce que je souhaite pour Noël, mon papa est très malade et je voudrais qu’il guérisse pour les fêtes », écrit-elle simplement.
 
« A l’ouverture de cette lettre, ça m’a beaucoup émue, confie Raivahine, du fait que cette petite fille demande au Père Noël de guérir son papa, qui je suppose est à l’hôpital, donc toutes mes pensées vont justement à elle et à sa famille. »
 
Dans une autre lettre, Jayna confie au Vieux monsieur que son « plus beau cadeau est celui d’avoir mon père à côté de moi ». « Cette année a été très éprouvante, cela fait un an que mon père est mort, écrit-elle. Bientôt deux ans, dans deux mois. Cette année, j’ai été très sage, mais rien a été comme je voulais… »
 
« Chaque année, on a toujours une ou deux lettres touchantes qui sortent du lot, explique Karelle, la lutine qui s’est occupée de cette missive. Quelques fois, il y a des larmes qui viennent, ça arrive, comme cette année lorsque j’ai ouvert cette enveloppe. J’ai été très émue, ça m’a beaucoup touchée. »
 
Mais qu’on se rassure, les 2 000 à 3 000 courriers que le secrétariat local du Père Noël reçoit chaque année en cette période contiennent également des demandes aussi simples qu’une poupée ou un ballon. Pour ceux-là, nul doute que la commande sera honorée, à condition bien entendu que le demandeur ait été sage…
 

Rédaction web, avec Sophie Guébel et Esther Parau-Cordette

infos coronavirus